Istanbul en mode capitale

Si le grand bazar d’Istanbul avec ses marchands est proche d’un temple de la contrefaçon, le marché égyptien a lui gardé le charme d’un souk avec ses épices, ses loukoums et ses étoffes bariolées. Mais Istanbul est, à l’écart de son folklore local, en passe de devenir une vraie ville de mode avec les grandes marques installées et des concept stores pointus qui brassent Occident et Orient.

Concept Stores

-Blender est un multimarques avec de nombreuses références d’un sportwear élégant et de beaux accessoires. Le plus amusant est le restaurant dédié au boeuf. On choisit sa côte qui sera grillée et accompagnée de pommes de terre écrasées et salades. Pour les vrais amateurs, une « bibliothèque » de pièces de boeuf aligne les morceaux par degré de vieillissement (maturation de plusieurs mois).

blender

-Midnight Express (un peu ironique comme nom de boutique en Turquie). Tout en longueur, l’espace mixte créateurs occidentaux et la découverte de talents turcs comme Asli Filinta (voir le coup de coeur dans le sujet sur la mode en Turquie), Bora Aksu… Les bijoux de Yazbukey (deux soeurs d’origine turque mais installées à Paris). Sans oublier les Cashmere in love.

-V2K Designers. Une boutique très concept pour présenter la fine fleur de l’Occident avec aussi des expositions. Pendant la fashion week, la vénérable maison Michel (créations de chapeaux aujourd’hui Paraffection de Chanel et dont la directrice artistique est Laetitia Crahay) exposait de grands portraits en noir et blanc pour présenter ses modèles entre chapeau et accessoire de tête.

-Boutiques vintage

-Assez exceptionnelle, Ece Sukan a quelques pièces remarquables : une magnifique robe couture de Christian Dior période Yves Saint Laurent, une cotte de maille militaire très proche de Paco Rabane, de nombreuses tenues des années 60 et des robes habillées pleines de fantaisie. Parmi les accessoires, jolies fantaisies en forme de diligence, téléphone…

-Seymel, deux boutiques dont une dédiée aux accessoires. Quelques robes à paillettes, une magnifique collection de chapeaux (pas à vendre) et un manteau teddy d’Ungaro Parallèle (regrets).

-By retro. Un bric-a brac de tous les styles avec un classement relativement thématique par type d’imprimés : les tartans, les fleurs,… Une joyeuse caverne d’Ali Baba mais avec des prix très occidentaux.

Divers

– Edo Co. L’univers japonais des mangas est revisité en objets de mode avec des sacs, des getas, des tabis… Entre humour et folklore traditionnel. La plupart des objets viennent du Japon.

-Et si Beymen est le grand magasin qui rassemble les meilleurs créateurs du monde, il y a aussi à Istanbul un outlet Beymen qui propose à prix doux les invendus des collections précédentes (la bonne adresse d’Istanbul pour les amateurs de mode).

Un commentaire pour “Istanbul en mode capitale”

  1. Est il possible d’avoir les adresses de ce papier sur Istanbul?
    Merci

« »