PPC

Dans les courtoisies de naguère qu’illustrait la baronne Staffe, PPC signifiait “Pour Prendre Congé”. Il s’agit ici, au contraire, de congratuler les (nombreux, on l’espère) membres d’une communauté vouée, non à la contemplation, moins encore à la prière, mais au sauvetage des mots: aux mots, s’entend, qui ont perdu leur sens d’être trop répétés et aux idées tellement reçues qu’on les croirait passées par la machine à décerveler du Père Ubu.

À tous, présents et à venir, salut, fraternité et bienvenue dans cette abbaye, non point de Thélème (comme l’eût écrit notre bon maître Rabelais, ciseleur de mots s’il en fût jamais), mais de Logophilie. Oui, nous aimons les mots, à la condition qu’ils veuillent encore dire quelque chose. Aujourd’hui, que de mots, employés à tort, à travers et dans trente-six positions, ne disent plus rien à personne! SOS vocabulaire, c’est nous!

Voici nos trois règles:
1) De deux deux mots choisissons toujours le moindre.
2) Aux grands mots opposons les grands rires.
3) Moquons ceux qui, ne sachant pas que le ridicule ne tue plus, se portent candidats au suicide.

Tenez, commençons tout de suite par les naïfs et les pleureurs (tels les saules) qui ont qualifié de catastrophe l’échec, aussi prévisible que prévu, de la conférence de Copenhague. Heureuse catastrophe qui ne fait d’autres victimes que des illusions perdues et des amours propres chiffonnés! Heureuse catastrophe, puisque elle ouvre les yeux de ceux qui croyaient que les États-Unis et la Chine pouvaient avoir d’autre souci que d’eux-mêmes: froids ou pas, les monstres n’en demeurent pas moins des monstres.

On nous le jure déjà, notez bien, on fera mieux la prochaine fois! L’Apocalypse est pour demain mais, comme disait Mme du Barry, “Encore une minute, monsieur le bourreau”. Demeurons dans le style Louis XV: “La Terre, ton climat fout le camp!”.

Allons, soyons heureux de danser sur un volcan – et non point dessous à la Malcolm Lowry.

La fin de l’année est propice aux bilans. Nous nous pencherons très bientôt sur l’antisarkozysme qui, davantage que le bon sens (assez mal en point ces jours-ci) paraît aujourd’hui la chose du monde la mieux partagée.

lire le billet