Saurez-vous me faire aimer… Pretty Little Liars ?

C’est samedi, il fait moche, j’ai trop de DVD à regarder, mais pas d’idée fracassante pour bloguer. Du coup, je jette un coup d’œil aux programmes télé, et je me souviens qu’Orange Cinéhappy diffuse demain soir à 20h40 la saison 2 de Pretty Little Liars. Championne du tweet, très soutenue par ses fans, la série d’ABC Family me laisse pourtant perplexe. Autrement dit, je ne l’aime pas. Dire qu’on n’aime pas une série, c’est un peu court. Même avec des arguments, ça satisfait rarement ses fans, pour qui, bien entendu, vous avez tort. Du coup, j’inaugure une nouvelle chronique : « Saurez-vous me faire aimer… », qui donne leur chance aux fans d’une série qui n’a pas mes faveurs (et je ne crois pas être le seul) de m’expliquer pourquoi ils la regardent. La critique étant un sport subjectif, ils n’auront jamais raison ou tort, pas plus que moi. Ou l’inverse. Bref… essayons avec Pretty Little Liars. Lire la suite…

lire le billet

L’Hebdo Séries best-of… remakes !

Tout au long de l’été, retrouvez chaque semaine le meilleur de l’Hebdo Séries avec nos best-of thématiques. Cette semaine le best of de l’Hebdo Séries s’adapte ! SKINS US, LIFE ON MARS, NIKITA ou encore THE OFFICE sont autant d’adaptations US de séries étrangères. Pourquoi la télé américaine aime tant les remakes ?

L’Hebdo Séries, c’est votre émission de référence sur les séries. Chaque jeudi, retrouvez toute l’actu de vos séries préférées en 7 minutes chrono ! News, reportages, interviews, tendance, sélec…

Toutes les émissions sur http://www.canalplus.fr/hebdoseries

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
lire le billet

La fête de la musique des séries

Ce soir, c’est la fête de la musique. L’occasion idéale de se concocter une petite playlist de musique de séries, histoire de réaliser (si c’était nécessaire) qu’on peut se faire une belle culture musicale juste en allumant sa “télé.” Évidemment, on pourrait se contenter de prendre des génériques marquants et des tubes bien utilisés, mais j’ai décidé de me creuser un peu plus la tête, dans l’espoir de vous faire découvrir (comme les séries me les ont fait découvert) quelques beaux musiciens. Voici donc 11 morceaux que j’ai pu découvrir grâce aux séries (en vidéo plus ou moins officielle). Pourquoi 11 morceaux ? Comme dans 2011… Lire la suite…

lire le billet

Skins en interview

Ce vendredi, je lance une nouvelle rubrique : le son ! A force de faire des interviews de 20 minutes et de n’en utiliser que 5 minutes dans la presse, je me suis dit que ça pourrait être sympa de les mettre en ligne dans leur intégralité. Évidemment, ce sera en V.O, mais j’espère que ce sera instructif pour les fans. On commence avec John Griffin, producteur de Skins, rencontré lors du MIPTV à Cannes début avril, qui revient sur la longévité de la série, le “scandale” de Skins US, et deux ou trois autres petites choses…

lire le billet

Interview de Jack O’Connell de Skins

Jack O’Connell, le Cook de la seconde génération de Skins, était de passage au début du mois du côté de Cannes, pour le MIPTV. J’ai pu m’entretenir avec lui de la saison 4 de Skins, pas encore diffusée sur Canal+, de la polémique autour du remake américain, de son expérience sur la série en général… et du film Skins, qui semble en mauvaise voie. Lire la suite…

lire le billet

Le remake, formatage culturel

shameless-us-10375346midit

Je fais la promotion des séries états-uniennes à longueur de journées. Je participe activement à entretenir cette idée – difficilement contestable – que la production américaine (du câble essentiellement) est un cran au dessus du reste du monde (maj : de ce qui parvient jusqu’à nos petits écrans et jusqu’à mes yeux tout du moins :) ) – seuls les plus fervents défenseurs de la télé britannique pourraient me contredire sans mauvaise fois. Je suis en même temps pour la diversité culturelle, contre toute hégémonie d’Hollywood sur le reste de la planète séries. Position compliquée, je l’admets. Je m’indigne ainsi de la diffusion confidentielle – voire de la non diffusion – chez nous de certaines des meilleures séries américaines, tout en regrettant que les productions françaises n’aient pas une meilleure exposition. Symbole de cette position complexe, je me suis récemment découvert une aversion de principe contre les remakes d’œuvres européennes outre-Atlantique. Ma réaction, instinctive, partait d’un « pourquoi refaire une série qui est satisfaisante dans sa version originale ? » Avec un peu de recul, j’ajouterai ceci : les remakes sont des formatages, des uniformisations reniant la richesse d’œuvres originales pour « américaniser » tout ce que l’étranger sait faire de mieux qu’Hollywood. Lire la suite…

lire le billet

De l’Encre, une fiction très rap…

L’Hebdo Séries vous emmène sur le tournage hivernal de DE L’ENCRE, l’histoire de Nejma, une rappeuse pure et dure qui se compromet en écrivant dans l’ombre pour un slammeur à la mode. Avec cette fiction écrite et réalisée par Hamé et Ekoué du groupe La Rumeur, le rap fait enfin son entrée dans l’univers des séries françaises…

Également au sommaire :

–  Le scénariste de THE SOCIAL NETWORK chez HBO
–   Julianna Margulies remarquable dans THE GOOD WIFE
–   BROTHERS & SISTERS, une saison 3 légère et attachante
–   WALLANDER revient pour deuxième saison
–   Le remake de DROLES DE DAMES dévoile son casting !

En bonus pour finir, le Saturday Night Live se paye la tête du remake de SKINS par MTV  et de ses déboires avec les annonceurs!

Bonne émission !

L’Hebdo Séries, c’est votre émission de référence sur les séries. Chaque jeudi, retrouvez toute l’actu de vos séries préférées en 7 minutes chrono ! News, reportages, interviews, tendance, sélec…Toutes les émissions sur http://www.canalplus.fr/hebdoseries

lire le billet

Les remakes de séries UK marchent

skins us tpj

Cette mi-saison 2010-2011 pourrait bien marquer un changement majeur dans la relation passionnelle qu’entretient la télé américaine avec sa cousine britannique. Jusqu’ici, les remakes de succès britishs prenaient généralement la porte sans faire de bruit, annulés après une poignée d’épisodes. Récemment, Life on Mars ou Eleventh Hour avaient expérimenté le foireux système. Rares, très rares étaient les remakes comme The Office à avoir réussi leur coup. On n’attendait donc assez peu des trois remakes en dix jours — un record — proposés en ce début d’année. Pire, Shameless (Showtime), Skins (MTV) et Being Human (SyFy), toutes les trois très bien en version originale, devaient nous déplaire, et faire un bide. A défaut de nous combler, elles ont assurées, et ont battu des records d’audience. Lire la suite…

lire le billet

Je ne regarderai pas Skins US

tumblr_l8ckv49xby1qavzqjo1_500

Ou alors, juste le premier épisode, pour faire mon boulot. Pourquoi ? Parce que j’ai, foncièrement, un problème avec les remakes, qui sont bien souvent ratés. Et parce que les remakes de séries britanniques sont encore plus souvent foireux (ne me parlez pas de The Office, c’est un vilain contre exemple, même si tous les fans de Ricky Gervais vous diront que la version britannique était meilleure). Surtout, je ne suivrai pas Skins version US parce qu’elle n’est qu’un vague copiée/collée de son modèle, avec une bonne partie du script, certains dialogues (adaptés au parler américain), certains plans (voyez dans le trailer ci-dessous la scène du réveil de Tony) et même certains des noms des personnages originaux. Un procédé marrant cinq minutes pour les amateurs d’exercices de style, mais complétement vain d’un point de vu artistique. Lire la suite…

lire le billet

Skins : interview de Luke Pasqualino

Skins Group Shot

La saison 3 de Skins débute ce soir sur Canal+. Gras, poussif malgré quelques beaux moments, ce nouveau chapitre est une déception. La faute à un scénario trop tourné vers la grosse comédie, et à une nouvelle génération d’acteurs qui se cherche un peu. Les créateurs de la série ont en effet décidé de virer tout le monde (ou presque), pour la simple et vraiment bonne raison qu’on ne passe pas dix ans au lycée. Tous les deux ans, Skins changera donc de héros. Un de ces nouveaux venus (pas le plus mauvais, d’ailleurs), Luke Pasqualino, qui incarne le beau gosse de la bande, Freddie (quatrième en partant de la gauche sur la photo ci-dessus), était de passage au Festival de Télévision de Monte Carlo, en juin dernier. J’ai pu échanger quelques mots avec ce garçon enthousiaste mais concis… Lire la suite…

lire le billet