Bilan 2011, Good News / Bad News

Allez, un petit dernier pour la route. A 48h de la fin de cette année 2011, et en attendant le bilan de l’Hebdo Séries (que j’assume presque pleinement et que je posterai mardi prochain), voici le plus subjectif des bilans, le « good news / bad news », autrement dit, un petit passage en revue des news qui ont fait plaisir et de celles qui nous ont énervé en 2011. Quand je dis « news », je veux parler d’annulations, de renouvellements, de changements de casting, de « scandales », d’affaires en tous genres, bref de tout ce qui a agité plus ou moins fort le monde des séries cette année. Evidemment, et c’est pour cette raison que je précise que ce bilan sera encore plus subjectif, il est impossible de se souvenir de tout ce qui s’est passé dans l’année… Donc, voici pêle-mêle les « good news » et les « bad news » qui me viennent à l’esprit. Donnez les vôtres en commentaire, la liste n’en sera que plus complète !

GOOD NEWS…

Il est possible de faire de bons remakes de séries étrangères. Homeland, The Killing et Shameless sont des réussites, et rejoignent la courte liste des adaptations qui méritent d’être vues, même si l’on finira toujours par leur trouver des faiblesses par rapport aux originaux (In Treatment, The Office…).

Louie. La comédie la plus drôle et la plus hallucinante depuis… depuis quand, au fait ? Arrested Development ? Curb Your Enthusiasm ? En tout cas, un tour de force, et à mon sens une des trois ou quatre meilleures séries du moment. Et une saison 3 arrive l’été prochain. Chouette.

Breaking Bad et Mad Men connaissent leurs dates de fin. Une « good news » ça ? Et bien oui. Rien de pire qu’un chef d’œuvre qui ne sait plus où il va. 2012 pour la première, 2014 pour la seconde, leurs scénaristes savent combien de temps il leur reste pour nous en mettre plein les yeux. Et il y a fort à parier qu’on ne va pas le regretter…

Misfits tient bon sans Robert Sheehan. Certes, c’est un peu moins bien, mais j’adore toujours, même sans la tignasse de Nathan. Je crains en revanche que les départs annoncés d’Antonia Thomas (Alisha) et Iwan Rehon (Simon) soient fatals à ma série anglaise préférée.

Les filles sont drôles, elles aussi. La vague de comédies féminines, 2 Broke Girls, Whitney et New Girl, est un succès. On ne rigole pas aussi fort dans chacune de ces séries, mais on ne boude pas notre plaisir devant un changement d’octave dans la voix de ceux… pardon, de celles qui nous font sourire / rire / qui nous cassent les cotes. En attendant une héroïne principale aussi « trash » que Louie (et qui ne soit pas un remake de Absolutely Fabulous). Une femme qui fait des blagues sur ses règles et sur son clitoris, ce serait bien…

Canal+ se remet à la comédie. Platane n’est pas une réussite totale, mais c’est un essai. Kaboul Kitchen, à venir début 2012, n’est pas non plus un home run, mais il y a de la part de la chaîne cryptée une volonté de développer un genre qui explose tous les records au cinéma mais peine à la télé. La prise de risque est encore trop timide, mais on peut espérer pour l’avenir (ou pas ?). Une mention à France 2 et à la belle réussite de Fais pas ci, fais pas ça, et à M6, qui a trouvé avec Scènes de ménages une nouvelle shortcom tout à fait sympathique et qui cartonne.

Game of Thrones. Comme quoi il est possible d’adapter à la télé une série de bouquins de “medieval fantasy” aux personnages innombrables et à la narration complexe. Un tour de force à la fois divertissant et exigent. Bravo HBO.

L’entrée en jeu de Netflix. Le roi de la VOD outre-Atlantique se met aux séries, et ses premiers projets sont excitants : retour de Arrested Development, première série de David Fincher, House of Cards, avec Kevin Spacey, le prochain projet de Jenji Kohan (Weeds)… Derrière tout ça, une réalité qui risque de s’affirmer chaque saison un peu plus : les séries ne sont plus exclusivement une histoire de télé…

 

BAD NEWS…

Community mise en hiatus à la mi-saison. On ne le dira jamais assez, la série d’NBC est ce qui se fait de mieux, à mon goût, en comédie de network. Sa mise sur la touche est un mauvais signe pour l’audace scénaristique. Son annulation serait non seulement une vilaine nouvelle pour le plaisir des sériephiles, pour la critique et pour tous les geeks, mais aussi pour la télé US en général.

How to Make it in America, Bored to Death et Hung annulées. J’aimais beaucoup les deux premières, et si j’avais lâché la troisième, elle m’était sympathique. HBO doit sans doute faire de la place pour Enlightened (que j’aime aussi beaucoup, mais qui n’a pas le pouvoir divertissant de HTMIIA et BtD) et pour Girls, la nouvelle série de Judd Apatow, qui arrive au printemps, mais cette triple annulation fait mal à notre bonne humeur…

D’autant que Eastbound & Down arrive à son terme, et va elle aussi quitter la grille d’HBO. Il reste une saison à savourer, mais je pleure déjà cette putain de bordel de merde de chiotte de série à la con. Putain.

TF1 toujours hors-jeu. Même Flics, censé marquer une certaine ouverture de la première chaîne de notre beau paf, est fade et sans grand intérêt. Je rêve d’un autre monde où TF1 prendrait des risques, investirait, et ferait décoller la fiction française grâce à son pouvoir auprès des téléspectateurs et à ses moyens financiers. Mais je rêve, et la télé est avant tout un business. Celui de TF1 marche en l’état, avec ses Camping et ses Joséphine. Malheureusement.

Arte qui boite. Xanadu out, Fortunes out, Les Invincibles out. Arte, hier le grand espoir de nos séries, n’est pas dans une dynamique de succès. Ces trois séries, certes imparfaites, étaient pourtant de belles tentatives, deux sympathiques comédies et un drame bancal mais ambitieux. Nos espoirs se reportent donc sur Ainsi soient-ils, sur le quotidien de jeunes candidats à la prêtrise (fin 2012) et sur L’Odyssée, sur la vie à Ithaque en attendant le retour d’Ulysse (tournage en préparation).

Le nouveau Lost n’est pas encore arrivé. Les networks américaines ont pourtant essayé de faire du neuf (avec du vieux) avec les contes de Once Upon a Time et le blockbuster Terra Nova, mais aucune série de grande chaîne n’est parvenu cette année encore à nous rendre accro comme les aventures des “disparus”. La bonne santé de la télé US repose en partie sur l’arrivée d’un carton novateur. Pas sûr qu’Alcatraz, The River et Touch, qui pourtant ont l’air amusantes, ne joueront se rôle en 2012.

Awake. Mais où est passée la série de Kyle Killen (Lone Star), retardée, remontée, chahutée ? A priori, on devait la voir en mars sur NBC. Mais on en parle de moins en moins, alors qu’elle me semblait une des plus excitantes nouveautés de network de cette saison – sur le papier en tout cas. Espérons qu’NBC, qui menace Community, ne trappe pas Awake avant même sa naissance… Au dernières nouvelles (via le twitter de Killen), une décision sera prise au début de l’année.

Image de Une : divertissonsnous.com

8 commentaires pour “Bilan 2011, Good News / Bad News”

  1. “TF1 toujours hors-jeu. Même Flics, censé marquer une certaine ouverture de la première chaîne de notre beau paf, est fade et sans grand intérêt. Je rêve d’un autre monde où TF1 prendrait des risques, investirait, et ferait décoller la fiction française grâce à son pouvoir auprès des téléspectateurs et à ses moyens financiers. Mais je rêve, et la télé est avant tout un business. Celui de TF1 marche en l’état, avec ses Camping et ses Joséphine. Malheureusement.”

    Rien à rajouter. Je partage le même rêve !

    Je suis globalement d’accord avec les good news/bad new, excepté Louie. J’ai tenté, vraiment. Et j’ai lâché en début de saison 2. Faudrait que je m’y remette mais l’humour très masculin me mettais parfois plus mal à l’aise qu’autre chose.

    Dernière chose : sauvons Greendale !!!!

  2. Une bonne nouvelle pour moi cette année, c’est la sortie prochaine de “Girls”, la nouvelle série produite par Judd Apataw, en espérant qu’elle nous présente, selon vos mots, “une héroine principale aussi trash que Louie” – ça se pourrait :)

  3. “How to Make it in America” => je me suis arrêtée après la 1ère saison. C’est quand même l’art de faire du rien à partir de rien.

    Je ne savais pas qu’il y avait une série sur L’Odyssée en projet. C’est génial ! Dans les années 70 / 80, il y a eu une série italienne qui était très bonne.

  4. Je suis dégouté à propos de l’arrêt de Bored to Death !!! Serieux WTF HBO ?!
    Par contre pas de regret pour How to Make it In America. La saison 2 m’a vraiment trop déçu. Le côté bobo-hype était vraiment trop pesant. Pas la peine d’un copier-coller East Coast d’Entourage non plus de toute façon…

    J’aime beaucoup Louie, mais dans le genre humour trash, il y a aussi It’s Always Sunny in Philadelphia ! Cette série a vraiment peu de presse, c’est bien dommage.

  5. Je suis super étonné de vos critiques sur HTMIIA, c’est pour moi LA bad news, série qui alliait histoire sympa, image et bande son énorme.

    Eastbound & Down arrive à son terme ?? “putain” ! il reste quand même une “putain” de saison 3 ?

  6. La bonne nouvelle pour moi, c’est l’arrivée de la série Boss.
    Je suis d’accord aussi qu’il soit bien que la fin de breaking bad soit annoncée. Au moins, il y aura une vraie fin, pas comme deadwood ou autres. Elle ne trainera pas trop non plus comme House qui a trop duré à mon gout.

  7. @fab : absolument d’accord pour Boss. D’un point de vue critique, c’est même supérieur à Homeland. Une excellente série, du grand art. Homeland est plus addictive et plus fun, du coup on en parle plus. Mais Boss est très forte.

  8. The Killing, bonne serie ??!?!!??!?! C’est une des pries horreurs de l’annee, une serie massacree par la critique et les spectateurs.

    “Breaking Bad et Mad Men connaissent leurs dates de fin. Une « good news » ça ?”

    Theoriquement oui sauf que, suite aux exemples de BSG et Lost, je ne suis plus si sur de ca.

« »