Les Invicibles, c’est sympa !

Les Invincibles - saison2- (c) Arte France et Makingprod  (42);maxh=600,maxw=800

Octobre 2010. Je rentre du MIPCOM de Cannes avec un des producteurs des Invincibles, dont la saison 2 débute demain soir mardi sur Arte (à 22h30). Le hasard de nos emplois du temps fait que nous prenons le même avions pour Paris. Je le questionne sur ses futurs projets, et sur ses ambitions pour les séries françaises, lui le jeune producteur. On en vient à parler des Invincibles et de la réception de la série dans la presse. Certains médias n’ont pas été tendres. J’aime bien les Invincibles, malgré leurs défauts, je tente donc de limiter la taille de son ulcère. Je lâche, sans mal penser, « quoi qu’il en soit, Les Invincibles, c’est sympa ! » Un mot de réconfort qui enfonce encore un peu plus bas notre producteur. « Sympa », c’est presque un gros mot…

« Sympa », pour certains, ça veut dire : inoffensif, décoratif, distrayant, etc. Autrement dit, sans prétentions, sans richesses, juste bon pour faire un bruit de fond pendant qu’on fait la vaisselle ou qu’on se brosse les dents. Mon facteur est « sympa », ma boulangère est « sympa », etc. Je les connais à peine. Mes amis, eux, ne sont pas  « sympas », ils sont plus que ça… Une série « sympa », c’est une série sur laquelle on ne tapera pas trop, parce qu’elle a une bonne tête et qu’elle a pas l’air méchante. Du coup, on dira « on passe un bon moment. » Du mou, du consensuel, du timide, en gros rien pour faire plaisir à ceux qui la font, qui préférerait être plus « excitants » que « sympas. »

Pourtant (presque) rien de tout cela avec Les Invincibles. Certes, la série, adaptée d’un format québécois, n’est pas parfaite. Outre les séquences d’animation, qui ne m’apportent rien, et qui sont assez moches, cette seconde saison, comme la première, comporte quelques longueurs. Mais, globalement, c’est une comédie rythmée, juste, pleine d’humour, touchante, avec des personnages désormais bien dessinés, aux personnalités fortes – y compris ces dames — et très bien incarnés. On aime suivre leurs aventures, on souhaite qu’ils s’en sortent, on s’attache à eux. On irait bien boire une bière avec eux (sauf peut-être avec FX, une vraie tête à claques, mais c’est fait exprès) tellement ils ont l’air… sympas.

Toutes les séries ne peuvent pas être passionnantes, puissantes, troublantes, etc. Rares sont les comédies qui nous « retournent. » Pour y parvenir, elles doivent déranger, provoquer, donner dans le politiquement incorrect (voir Louie, par exemple). Une comédie peut nous amuser, nous faire rire, nous faire réfléchir aussi. Les Invincibles, eux, savent nous renvoyer une image juste de notre génération (j’ai à peu près leur âge), nous faire sourire souvent, nous faire rire régulièrement, surtout nous donner envie de rester avec eux – et au critique de suggérer à Arte de les diffuser en prime time, et non à 22h30. Les Invincibles ne changeront pas la face du monde. En attendant, ils sont un bon remède contre la morosité et les soirées glacées d’hiver. Et ça, c’est sympa !

Image de Une : Les Invincibles, Arte, Making Prod.

2 commentaires pour “Les Invicibles, c’est sympa !”

  1. Juste une question:

    Quand pour la dernière fois, a t on fait une série de qualité en France?
    Je veux dire autre chose que Julie Lescaut ou Joséphine Ange Gardien?
    Alors pour une fois qu’il a quelque chose d’intéressant, de drôle et de français à regarder, svp les critiques, mettez la un peu en sourdine et ouvrez les yeux.

  2. mais cher Antoine, c’est ce que je fais ! J’aime les Invincibles :) C’est ce que je m’efforce d’expliquer ici !!!

« »