Vieux fossiles cherchent nouvelles énergies

SOCCER-WORLD/

TeddyBertinAvatarGravesenAvatarEn accordant l’organisation des Coupes du monde de foot 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar, la Fifa a définitivement enfoncé le clou. Le foot est un produit à vendre, et pour conquérir des nouveaux marchés, rien de tel qu’un bon Mondial.

Que la Fédération internationale soit devenue le VRP du foot business, cela n’a rien d’étonnant. Les Mondiaux 1994 (Etats-Unis) et 2002 (Corée du Sud-Japon) répondaient déjà à cette stratégie d’expansion du football, objet de consommation global. Mais en accordant l’organisation des Coupes du monde 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar, les barons de Zurich sont entrés dans une autre dimension. Si on considère que la Chine est le principal favori pour accueillir le Mondial 2026, cela fait un certain nombre de “nouveaux horizons” défrichés en trois compétitions successives.

Lire la suite…

lire le billet

Pour la Fifa, le tacle est mort

SOCCER-EUROPA/

GazzaAvatarLa France est en reconstruction. Il faut tout réinventer. L’état d’esprit, le philosophie, le style et le système de jeu. Ca tombe bien, la Fifa pond un rapport technique (pdf) après chaque grande compétition. 289 pages d’eau tiède qu’on vous résume, pour comprendre ce qui marche dans le foot moderne et alimenter des discussions de comptoir. Entre jeunisme et défense debout.

Prime à la défense. Merci Mourinho, merci l’Espagne. Plus que jamais, le foot consiste à ne pas prendre de but. En AfSud, sur 64 matchs, l’équipe ouvrant le score a gagné 46 fois. Tant pis pour le jeu, tant pis pour l’affluence des troquets et des stades. Un jeu fermé avec un but pourri sur coup franc, le dernier Bordeaux-Lyon en paravent du foot moderne. Christian Jeanpierre le répète depuis suffisamment longtemps. “On connaît l’importance des coups de pieds arrêtés“.

Les sélectionneurs semblent l’avoir entendu. “Les équipes les plus performantes ont toujours essayé d’éviter les fautes « bêtes » ou « inutiles » aux abords de leur surface de réparation”, affirme le rapport de la Fifa. Pas con quand on est censé être la crème de la crème. Avec une recette en trois points: défendre debout, groupé et haut.

Lire la suite…

lire le billet

Rama Yade va-t-elle priver la France de Coupe du Monde ?

Rama

PippoAvatar copyLes tentatives d’ingérence de Rama Yade, si elles étaient suivies d’effets, pourraient entraîner l’exclusion temporaire de la FFF de la FIFA et donc compromettre la participation de l’équipe de France de Football à la Coupe du Monde.

Rama Yade, secrétaire d’Etat à la jeunesse et aux sports, sur Radio Orient le 5 mars 2010.

«Il aurait fallu changer le sélectionneur après le fiasco de l’Euro 2008 et le juger sur des résultats qui n’étaient pas bons. Il faudra après la Coupe du monde renouveler toute l’organisation, revoir les modes de fonctionnement, revoir les modes de communication, il faudra rebâtir une équipe.»

François-Michel Gonnot, député de l’Oise, a également adressé une question à la ministre le 4 mars. Dans sa lettre, il demande à Rama Yade «d’intervenir auprès de la fédération soit pour qu’ils se séparent de Domenech, soit pour qu’ils prennent des mesures pour sauver l’Equipe de France» et empêcher ainsi «la catastrophe qui est en cours».

Une prise de position forte de la part de la ministre. Or le règlement de la FIFA est très clair. Tout ingérence d’un tiers, souvent d’un gouvernement, dans les affaires d’une fédération nationale est passible de sanction.

Lire la suite…

lire le billet

Les agents n’agissent pas dans l’intérêt des joueurs

VieiriGazzaAvatarRibéry ira-t-il au Real? Govou restera-t-il à Lyon? On l’ignore, mais en cette période de mercato, essayons de mieux comprendre le rôle des agents grâce aux éclairages de Jean-François Brocard, doctorant au centre de droit et d’économie du sport (CDES) et seul économiste européen à réaliser une thèse sur le sujet. Lire la suite…

lire le billet