PDPS se retrouve sans club

A la demande générale, le best of de Djibril Cissé

Ceci est le dernier post de l’histoire de Plat du pied, sécurité. Le groupe vivait pourtant bien, soudé par les épreuves de la vie : un FC Nantes toujours englué en Ligue 2, un Stade Malherbe Caennais spécialiste de l’aller-retour, un Clermont Foot squattant gentiment la deuxième partie de tableau de deuxième division, un Olympique Lyonnais plus aussi fastueux qu’auparavant et un Olympique de Marseille réduit à aligner Apruzesse en pointe. Sans oublier un PSG qui, nonobstant son budget pharaonique, ne marche toujours pas sur la Ligue 1.

PDPS sort donc du terrain sous le regard indifférent d’un public blasé. Mais, si même Gabriel Obertan a des vidéos à sa gloire sur Youtube , on peut bien se permettre un petit best of.  Nous aussi, nous avons dans notre boite à souvenir des actions mémorables. Souvenez-vous de nos envolées lyriques sur la défaite d’Arsenal contre Barcelone traitée comme une tragédie grecque. Qui oubliera notre fameuse comparaison historique et prémonitoire entre la Coupe du monde 2010 et les grandes défaites de l’Histoire militaire française ?

Le web retiendra nos jongles intellectuelles sur l’affaire des quotas, le modèle économique du foot, la psychologie des joueurs ou encore l’érection de Zlatan. Mais n’allez pas nous prendre pour des victimes à la Gourcuff, trop intellos pour s’imposer. Tels de réels milieux anglais, on a su tacler à la gorge quand il le fallait. Tour à tour, le public du stade de France, les journalistes sportifs, Jacques Attali , et JMA et Ménès ont subi nos charges viriles mais correctes.

Pour faire honneur à la ligne éditoriale de Slate, nous n‘avons pas hésité à politiser le football, ou à footballiser la politique. PDPS s’est penché sur les débouchés possibles pour Eric Besson dans le football. Dans un délire didactique, nous avons également tenté un décryptage des personnalités de gauche à travers le prisme footballisitque.

Malgré cet étalage de technicité, nous avons parfois été surpris que les vivats du public s’orientent plus vers des articles improbables sur l’Arménie, l’Azerbaïdjan ou sur le portrait posthume de Socrates. Un succès d’estime qui nous a permis d’attirer l’attention sur des populations oubliées du football, comme Evian, les Belges, les gros ou la Nouvelle-Zélande.

Depuis trois ans et demi, nous essayons d’intéresser les non-spécialistes au ballon rond. Et de faire rire les spécialistes tout en leur donnant de quoi réfléchir (un peu quand même).  Le pari a-t-il toujours été tenu ? Pas sûr. Une idée constante, en tout cas, nous a animés : un match n’est pas sérieux, une erreur d’arbitrage n’est pas un drame national. Mais tout ce qui se passe autour d’un rencontre de foot, ça, c’est important : des flux d’argent, des émotions, des supporters, des résistances et des tromperies… La vie, quoi.

Nous voulons remercier Slate.fr, et notamment Johan Hufnagel et Eric Leser, pour la liberté qu’ils nous ont accordée pendant tout ce temps. Merci aussi de nous avoir accueillis pendant le Mondial 2010 et l’Euro 2012. Ils nous ont permis d’exercer un ton moqueur et un regard décalé sur une actualité footballistique trop souvent prise au premier degré.

Nous partons avec tristesse et en laissant une maison bien rangée. 224 posts. 1282 commentaires, qui nous ont parfois inquiétés (dédicace aux supporters du PSG), souvent ravis (mention spéciale au dernier débat sur l’ordre et l’amoral). On laisse aussi 573 tags, reflets de nos obsessions : Coupe du monde (32 fois), Equipe de France et Ligue 1 (28 fois chacun), mais aussi des ovnis, comme “bière”, “sucer” ou “roux”…

La rédac de PDPS: Ludovic Job, Sydney Maréval, Olivier Monod, Clément Noël

15 commentaires pour “PDPS se retrouve sans club”

  1. Que se passe-t-il chez Slate? Mes deux blogs préférés ferment en l’espace d’une année! Ce fut d’abord le cas de Globule et Télescope, maintenant au tour de PDPS???!!!

    Pouah!

    Chapeau les gars pour le job! Brillant, ma foi. Celle qui m’a le plus marqué fut cette explication pleine d’à propos sur le fonctionnement étrange du championnat belge.

    Sayonara!

  2. Tristesse !

  3. Merci !

  4. Au revoir PDPS, tu étais bien rigolo quand même.


    Un pas vraiment amateur de foot

  5. Vous allez me manquer !

  6. Oh non!! :(

  7. Pourquoi donc cette fin??? Peut-on vous retrouver ailleurs??

  8. Fidèle lecteur, vous allez me manquer!
    Vous continuez/reprenez un blog de foot quelque part?

    J’en ai ma claque de l’équipe.fr donc débrouillez vous comme vous voulez mais continuez d’une façon ou d’une autre ce blog… 😉

  9. Dans votre best-of, vous avez oublier de mentionner votre talent unique pour les légendes de photos à mourir de rire… Merci pour cela aussi!

  10. On essaiera de faire aussi bien que vous … Promis les gars, merci pour tout.

  11. On véhiculera le même message dans un style similaire.

    http://www.11to11.net/

  12. Z’avez pas l’droit de faire ça ! ;-(

    Non mais vous avez vu la gueule du comment qu’on traite le foot sur le net ou ailleurs ?

    Je croit comprendre mais je suis extrêmement déçu… 😉

  13. Vous êtes horribles, mais vous allez me manquer (et il manque une conclusion en forme de ragot sur le dernier choppage de notre ami Djibril)

  14. Comme c’est moche! Je vais vous regrettez

  15. Oh non, après Panenka vous aussi :(

    Merci pour tout!

«