La CAN attise le foyer

TeddyBertinAvatarLes stars ivoiriennes contre l’équipe algérienne. Coach Vahid contre maître Saâdane. Plat du Pied Sécurité est allé suivre le quart de la CAN au foyer de travailleurs de la rue Bisson, à Paris. Au programme: réunion de délégués syndicaux, combo streaming+radio et vie politique guinéenne.

Foyer

Échauffement

Rendez-vous est pris dimanche après-midi. Au bout du fil, Brahim Camara, délégué du foyer de travailleurs migrants du 15 rue Bisson, dans le quartier de Belleville: “On ne parlera pas que de foot ? On discutera aussi des problèmes du foyer?” “Bien sûr”. Il est 20h quand on arrive sur place. Les cafés alentours sont déjà remplis de supporters Algériens qui se chauffent avant le quart contre la Côte d’Ivoire.

Dans la salle commune, on prépare un autre rendez-vous, de taille lui aussi: une réunion, mardi, avec l’Aftam, l’association chargée de la gestion du foyer. Aux commandes, Brahim et son boubou, Wagui et ses tongs. Ce sont les délégués des 146 travailleurs (en majorité Guinéens, Sénégalais, Mauritaniens et Maliens) qui crèchent ici. Des historiques. Le premier est arrivé en 1981, le second en 1983.

Lire la suite…

lire le billet

Petits arrangements entre amis

Le 0-0 entre l’Algérie et l’Angola n’est pas fair play, mais ainsi est fait le football.

SOCCER-NATIONS/

LucarelliAvatarParodie de football lundi soir, à Luanda. Pendant toute une mi-temps, les sélections algérienne et angolaise ont livré un non match, sans engagement, sans folie et, évidemment, sans but. Ma rigueur journalistique m’a poussé à suivre jusqu’au bout ce pensum, mais c’était très franchement pénible. La raison? C’est assez simple. Au début de cette troisième et dernière journée du groupe D, l’Angola avait 4 points (nul contre le Mali, victoire contre le Malawi), l’Algérie et le Malawi 3 points (une victoire et une défaite chacun, l’Algérie ayant battu le Mali après avoir perdu contre le Malawi, lui même défait par l’Angola) et le Mali un point. Pour l’Algérie et l’Angola, un nul suffisait à se qualifier si le Mali gagnait contre le Malawi. En effet dans ce scénario, l’Angola termine à 5 points, l’Algérie et le Mali à 4, mais comme l’Algérie a battu le Mali, c’est elle qui se qualifie.

Lire la suite…

lire le billet

Yes la CAN!

LucarelliAvatarAprès le drame, le foot. Bien sûr, l’attentat qui a touché l’équipe togolaise restera l’événement marquant de cette CAN, quoiqu’il arrive dans la compétition. Surtout quand la Confédération Africaine de Football (CAF), l’organisateur du tournoi, ne fait rien, mais alors vraiment rien pour apaiser les plaies des Eperviers. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas parler ballon de cuir plutôt que balles de plomb. D’autant que sur les riants terrains angolais, la CAN 2010 livre son lot de surprises, de rebondissements et de LOL. Petit bilan après les matches de la première journée.

Lire la suite…

lire le billet

Les agents n’agissent pas dans l’intérêt des joueurs

VieiriGazzaAvatarRibéry ira-t-il au Real? Govou restera-t-il à Lyon? On l’ignore, mais en cette période de mercato, essayons de mieux comprendre le rôle des agents grâce aux éclairages de Jean-François Brocard, doctorant au centre de droit et d’économie du sport (CDES) et seul économiste européen à réaliser une thèse sur le sujet. Lire la suite…

lire le billet

Le sport sous les balles, victime de la comédie humaine

GravesenAvatarLa CAN en Angola commence par un drame. Trois membres de la délégation togolaise sont morts suite à une fusillade dans l’enclave angolaise de Cabinda, où les Éperviers doivent entrer en lice lundi contre le Ghana.

Leur bus a été mitraillé alors qu’il venait de pénétrer sur le territoire de l’enclave en provenance du Congo, accompagné de deux voitures de police… Le chauffeur, le chargé de com’ et l’entraîneur adjoint ont laissé leurs peaux dans l’attaque du groupe indépendantiste du FLEC (prononcez flèque) et sept joueurs sont blessés, victimes des derniers relents de 35 ans de conflits en Angola.

Lire la suite…

lire le billet

Vite, un nouvel hymne pour les Bleus!

RTX6VYS

Supporters de l’équipe de France, vous n’en pouvez plus de chanter “Allez les Bleus” et “Qui ne saute pas n’est pas Français” ; vous en avez assez d’envier les kops britanniques qui entonnent comme un seul homme un chant identitaire, tel le fameux “You’ll never walk alone” de Liverpool ; et surtout vous ne voulez pas vous retrouver en juillet avec comme nouvel hymne footballistique un truc du genre “I will survive” ou -pire- “Tous ensemble” de Johnny Hallyday. La rédaction de Plat du pied sécurité vous propose de voter pour l’une des 18 chansons, 3 par rédacteur, ci-dessous, qui deviendra le nouvel hymne des Bleus en Afrique du sud.

Pour participer à ce scrutin historique, rendez-vous à cette adresse doodle et votez pour votre poulain. Les votes seront clôturés le 31 janvier, les résultats communiqués le 1er février.

Lire la suite…

lire le billet