Nous sommes tous des Thierry Henry

La presse irlandaise est très triste et lucide ce matin, et elle a bien raison. A leur place, je serais dans un état bien pire. Chez nous, on peut lire de nombreux commentaires de journalistes et d’autres qui regrettent la victoire et qui auraient préféré perdre que de gagner comme ça, notamment Jacques Attali.

A cela, je n’ai malheureusement qu’une seule chose à leur dire : ils n’ont rien compris au football,  ni même au sport au général.

L’Irlande mérite la qualification mais ne boudons pas notre plaisir. Le football, c’est comme la vie, c’est injuste. L’histoire du sport est entachée de ce genre d’actions qui font et feront pleurer dans les chaumières. Le fair-play a été inventé par des élites bien pensantes pour faire croire aux masses populaires qu’il y a une justice dans le foot et donc par extension dans la vie. On appelle ça le coubertinisme, et il ne sied guère au sport de masse. Les Irlandais, qui en ont vu d’autres, des défaites, des guerres, des famines, sont paradoxalement moins scandalisés que les Français bien pensants.

La main d’Henry, c’est la main de Maradona, celle de Vata, c’est les poteaux carrés, Schumacher en 82, le carton rouge de Laurent Blanc en demi-finale de Coupe du Monde, Materazzi, la défaite de la Hollande contre l’Allemagne en 74, celle de la Hongrie contre la RFA en 54, Jean Sarkozy et l’EPAD, Eric Besson, la fille super jolie et intelligente qui sort avec le quaterback stupide à la fin de la soirée, la mort de Dumbledore, Beigbeder prix Renaudot, le petit Nicolas qui se prend trois heures de colle alors que c’est son camarade qui parlait derrière lui ; oui, c’est injuste, mais c’est la vie. C’est aussi ce qui fait son sel, nous rend tristes et heureux, nous fait vivre des émotions. Des sensations.

S’il vous plait, restons sérieux, les volontés d’exclusion à vie et de demande de passeport Irlandais n’ont pas de sens. Gardons nos déclaration d’appartenance pour des moments qui ont une vraie importance historique comme pour le mur de Berlin.

Oui, les Irlandais sont sympathiques, ont un état d’esprit incroyable, ce sont des alliés historiques et les gens n’auraient sans doute pas la même réaction si cela avait été contre l’Angleterre. Là, tout le monde aurait considéré que c’était le sens de l’histoire. Mais arrêtons de prendre les Irlandais pour les brebis sans défense qu’ils ne sont pas. Pendant tout le match, ils ne sont pas gênés, comme nous, pour distribuer des petits coups et tirer le maillot. On parle quand même d’un pays qui a inventé le fighting spirit. Et le fihting spirit c’est ça, cette invention qui ne manque pas de celte, en Irlande comme en Ecosse.

Le Fighting Spirit, c’est un pléonasme de Ugly Football. Ce match était horrible, le fond de jeu de la France était triste comme une forêt ardennaise, mais l’Irlande, ce n’était pas non plus la Hollande de Cruyff. Leur plus grand joueur des deux dernières décennies c’est Roy Keane. Un poète dans son genre :

C’est assez étrange d’être d’accord avec Christophe Barbier, mais le principe du football c’est « pas vu, pas pris », et un match est un « ensemble de petites tricheries qui avantage l’un ou l’autre des adversaires ».

Et donc il faudrait avoir honte d’une petite main, d’un petit double contact assez élégant ? Alors que, et je sais que c’est important pour Jacques Attali, la qualification de l’équipe de France était absolument nécessaire économiquement. Elle évite pratiquement un plan social à l’Equipe, à TF1, à la FFF, la baisse du moral des Français et la chute du PIB. D’ailleurs, il faut rappeler que la dernière non qualification française pour un mondial, à l’automne 93, a coïncidé avec une  année de récession économique.

Puisque l’on est en période de débat sur l’identité nationale, Christophe Barbier se demande si notre auto-flagellation n’est pas « peut-être un signe de faiblesse. Nous n’avons plus assez de fierté nationale pour assumer quelques fois de marquer des points de manière un peu illicites ».

N’oublions pas notre plus grande victoire: Valmy 1792. Une bande de mecs en guenilles, avec peu d’armes, face aux canons des Prussiens si bien organisés. Ces hommes-là, qui ont gagné parce qu’ils criaient plus fort et parce qu’ils étaient prêts à tout, auraient-ils fait des manières pour une petite main alors qu’il fallait sauver la Patrie ? Non, bien sûr que non.

Quentin Girard

Suivez-nous aussi sur Facebook

24 commentaires pour “Nous sommes tous des Thierry Henry”

  1. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Quentin Girard, Quentin Girard. Quentin Girard a dit: Nous sommes tous des Thierry Henry http://blog.slate.fr/plat-du-pied-securite/2009/11/19/handy-henry-a-eu-raison/ […]

  2. Quel ramassis de conneries!
    “A leur place, je serai dans un état bien pire.” Tu parles au futur la donc tu envisages etre dans cette situation tres prochainement?
    bref cette coupe du monde sera maintenant gachee puisque qu’on gagne ou qu’on perde, on sera critique.

  3. Heureusement non, nous ne sommes pas tous des Thierry Henry, mais ils nous écrasent de leur nombre et de leur cynisme à tout crin.
    Quand je dis nous, je parle des idéalistes, des humanistes, des fous qui croient encore à la beauté du monde et des êtres qui le composent.
    Noblesse oblige, mais football afflige. Comment peut-on admettre que ce jeu, dont le fonctionnement est régi par la tricherie et dont les acteurs vivent dans un luxe impensable, serve d’ambition aux jeunes générations ?
    Je refuse de ne pas avoir honte de cette victoire volée

  4. Merci je corrige.
    Oui j’envisage d’être dans cet état quand nous serons éliminés au premier tour…

  5. Argumentaire ridicule pouvant servir à justifier tout et n’importe quoi. Le football, et de manière plus générale, le sport, est comme la vie, injuste ? Justement, le sport n’est pas la vie; il a des vertus éducatives permettant de se forger une intégrité d’esprit. Heureusement qu’il existe encore des sports, comme le golf, où les vrais joueurs sont capables de s’auto pénaliser s’ils considèrent, dans leur for intérieur, avoir transgressé une partie du règlement.
    Je ne suis pas souvent d’accord avec J ATTALI mais sur ce sujet, je confirme : cette équipe de France nous fait honte.

  6. J’espère au moins qu’après ce match, l’entraineur et les joueurs de l’équipe de France de football, n’évoqueront plus jamais l’argument d’un arbitrage en leur défaveur pour justifier leurs défaites comme cela a été le cas à la suite de quelques match en 2008.
    Je retiens en tout le fait que les joueurs ont plutôt fait profil bas à la suite cette qualification discutable. C’était le minimum.
    J’espère enfin que les futurs résumés de carrière de Thierry Henry, à l’instar de Diego Maradonna, ne se focaliseront pas trop sur cette “main”.
    Maintenant, je suis impatient du tirage au sort … un France – Algérie au premier tour serait bien venu !!!

  7. ok

  8. Après une qualification qui certes laisse un goût amère, la journée a été rendue encore plus difficile par la lecture de toutes ces stupidités visant à rejouer le match/bannir Thierry Henry de la Coupe du Monde/donner notre ticket à l’Irlande/ cracher sur l’équipe de France/avoir honte de supporter cette équipe …
    En fait, quand l’ont dit que le sport a des vertus éducatives permettant de se forger une identité d’esprit, il faudrait certainement préciser le sport amateur. Le sport professionnel, régi par les millions (milliards ?), ne peut pas servir d’exemple. A partir du moment où l’on s’y intéresse il faut accepter ce genre de fourberies, les erreurs d’arbitrages…
    Si l’on veut vraiment stigmatiser cette tricherie de la France, alors il faut réouvrir les dossiers de biens des matchs où un plongeon volontaire, un hors-jeu non sifflé, une faute inexistante, ont changé l’issue d’un match…

  9. Ah ah ah. Très bon ! Bravo pour ce billet et pour ce bel argumentaire. Bonne ou mauvaise foi, on s’en fout, c’est que du foot !

  10. Merci pour cet article, c’est exactement ça le football ! Les erreurs d’arbitrage font parti du jeu. Ceux qui ne le comprennent pas n’ont rien compris au foot.

  11. 100% d’accord !!!! Bravo pour cet article.

  12. moi aussi 100 % d’accord !!!!!,

  13. Ouais alors parce que Schumacher défonce la gueule de Battiston. Maintenant on a le droit de faire des mains pour marquer des buts ??!!
    C’est complètement idiot comme manière de raisonner.
    Bien sûr les petites tricheries mettent du sel et alimentent la “légende du football” ce ne sont heureusement pas les seuls moments à l’épicer.
    Il y a aussi les actions plus glorieuses comme Beckenbauer jouant avec un bras blessé. Le premier coup-franc en équipe de France de Michel Platini, Le talent insolent et affolant de Pelé pendant sa première coupe du monde en 1958. Les 2 buts jamais marqués en équipe de France par Lilian Thuram tous 2 dans une seule et unique demi-finale remporté 2-1 contre la Croatie !!!
    Mais plus que tout, si les tricheries et les injustices restent dans les mémoire. Elles le sont justement à titre d’infamies, d’entorses à la règle et surtout d’exceptions. Si elles deviennent la norme que deviendra le fameux sel dont vous parlez ?
    C’est peut-être idiot de croire au panache et au beau jeu mais je préfère cet idéal à celui de la tricherie généralisée.
    Je n’ai pas l’intention de lapider Henry pour cette “roublardise” mais pas l’intention non plus de l’encourager.
    Quant à comparer un match de football à une bataille militaire… magnifique ! C’est d’un goût… !

  14. Comme brigitte.

  15. je suis bien d accord , ceux qui accablent TH HENRY sont les memes qui avait pendus GINOLA en 93
    la main est un fait de jeu au meme titre que les tirages de maillots , les tacles illicites .. l arbirtre c est a lui de trancher des fois il se trompe dans un sens des fois dans l autre ,quand PLATINI aura comprit que seul l ar bitrage video est un affaillible les polemyques s arreteront Bravo aux français meme si ils n ont pas fait un beau match comme en IRLANDE
    bon courage a TH HENRY

  16. […] caillou à la lapidation de la horde bienheureuse qui peuple les travées du SDF. C’est comme la main d’Henry: c’est moche, c’est bas mais ça […]

  17. […] injuste. Après viennent les éternelles discussions pour savoir si le fair play doit primer ou si l’arbitraire est au cœur du sport comme il est au centre de la vie. Les Irlandais, eux, ont choisi. Et ils veulent refaire le match. […]

  18. […] injuste. Après viennent les éternelles discussions pour savoir si le fair play doit primer ou si l’arbitraire est au cœur du sport comme il est au centre de la vie. Les Irlandais, eux, ont choisi. Et ils veulent refaire le match. […]

  19. Social comments and analytics for this post…

    This post was mentioned on Twitter by PlatduPied: Rt @QuentinGirard Nous sommes tous des Thierry Henry http://tinyurl.com/yfblmeo

  20. […] injuste. Après viennent les éternelles discussions pour savoir si le fair play doit primer ou si l’arbitraire est au cœur du sport comme il est au centre de la vie. Les Irlandais, eux, ont choisi. Et ils veulent refaire le match. […]

  21. […] les images. Pourtant, cette victoire est une injustice totale. Comme le match de mercredi. Eh oui, on n’arrête pas de vous le dire : le foot, c’est contingent, donc parfois injuste. C’est le principe même du sport, et […]

  22. […] se manifeste selon les formes de la vie politique locale”. Souvenons-nous d’un certain France-Irlande et du délire politique qui […]

  23. […] “La mauvaise réputation” de Georges Brassens Nous sommes tous des Thierry Henry. Cette chanson, ancrée dans la culture populaire, permettrait enfin de s’assumer pleinement. […]

  24. […] On ne va pas vous les briser avec le “devoir d’exemplarité des sportifs” qui fait couler le Rimmel de Roselyne Bachelot. La France est allée se ridiculiser à la coupe du Monde grâce à une main de Thierry Henry. Emoi de la bien-pensance politico-médiatique. Mais devinez quoi, si c’était à refaire, on voudrait que Titi le refasse, parce que “nous sommes tous des Thierry Henry”. […]

« »