Le scarabée bousier marche droit grâce à la Voie Lactée

La vie d’un scarabée bousier évoque celle de Sisyphe. Éternellement, il fait rouler des boulettes d’excréments pour aller les enterrer dans son garde-manger souterrain. De façon surprenante, il parvient à se déplacer en ligne droite en pleine nuit. La performance est d’autant plus remarquable que l’insecte la réalise tout en poussant une boulette et en marche arrière, comme le montre la vidéo ci-dessous. Comment prend-il ses repères ? Quel GPS le guide ?

La lumière de la Lune

La question tourmente une équipe de chercheurs de l’université de Lund, en Suède, depuis des années. La biologiste Marie Dacke avait déjà publié un article dans la revue Nature le 3 juillet 2003 dans lequel elle révélait que les scarabées bousiers utilisent la lumière polarisée provenant de la Lune pour se déplacer ainsi en ligne droite. Ceci malgré la puissance extrêmement faible d’une telle lumière. Dans un nouvel article paru le 24 janvier 2013 dans la revue Current Biology, Marie Dacke, associée à Emily Baird, Marcus Byrne, Clarke Scholtz et Eric Warrant, expliquent leur nouvelle découverte : la lumière des étoiles, en particulier celles provenant de la Voie Lactée, sert aussi de GPS aux insectes coprophages.

Les étoiles de la Voie Lactée

En effet, contrairement à ce qu’induisait la seule hypothèse de la Lune, le scarabée bousier se déplace également sans problème par une nuit sans Lune mais dont le ciel est constellé d’étoiles. Toutes les étoiles sont-elles utilisées ? Les chercheurs ont réalisé des tests dans lesquels ils ont masqué tout le ciel sauf la Voie Lactée. Pas de problème pour le rouleur de billes fécales. Mais lorsqu’ils ont masqué la Voie Lactée, plus de guidage, panne de GPS. Finie, la belle ligne droite. Pour les chercheurs, la plupart des étoiles ne sont pas assez lumineuses pour servir de point de repère aux scarabées. Mais la Voie Lactée, elle, brille suffisamment. La Lune aussi, lorsqu’elle est présente. Les pousseurs de boules odorantes disposent donc de plusieurs GPS célestes.

Toujours est-il que ce sont les premiers insectes capables d’une telle navigation. Jusque là, les spécialistes pensaient que seuls les hommes, les phoques et les oiseaux savaient utiliser les étoiles pour se diriger. Il faut donc ajouter le scarabée bousier à cette courte liste. On peut se demander pourquoi ces insectes ont développé un instrument de navigation aussi sophistiqué et si précis qu’il lui permet n,on seulement de se diriger mais aussi de se déplacer en ligne droite. La réponse réside peut-être dans une caractéristique sociale des bousiers. En effet, ils sont prompts à chiper la boule de leur voisin. Pour mettre à l’abri le plus vite possible son butin fécal, le scarabée a sans doute également compris une autre règle que les hommes connaissent bien: la plus courte distance entre deux points…

Michel Alberganti

6 commentaires pour “Le scarabée bousier marche droit grâce à la Voie Lactée”

  1. Pour parapharser Desproges : “le plus court chemin entre 2 point c’est la ligne droite. Je veux bien, encore faut-il que les 2 points soit alignes! “

  2. J’ai vu une de ces bestioles passer devant moi récemment. Elle m’a étonné. Elle murmurait un refrain bizarre:

    “Et si je vous pèle les couilles,

    de toutes façon, je préfère les nouilles

    Toutes mes dents, petit à petit,

    sont en train de se faire la malle

    Ne soyons pas mégalomanes

    Recyclons-les en cendriers…”

  3. Ceci malgré la puissance extrême faiblesse d’une telle lumière euh! ça veut dire quoi au juste? :)
    Sinon on est loin des 100 milliards de neurones pour lesquels le «Human Brain Project» est prêt à dépenser 1 milliard d’euros pour simuler leurs fonctionnements mais on a déjà des performances étonnantes.
    Au passage cela fait juste 1 centime par neurone ce qui n’est pas exorbitant en somme.
    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/7b90d1d6-6660-11e2-9e0f-0488a6bb7e67/Un_milliard_deuros_pour_imiter_le_cerveau#.UQRXj_JD58E

  4. @patricedusud – Merci Patrice, une fois de plus 😉

  5. Les Egyptiens avaient fait du bousier un symbole sacré, reproduisant la course du soleil en poussant sa petite boule d’excréments. La boucle est bouclée quelque part.

  6. […] la question des moyens d’orientation utilisés par les félins. Nous avons parlé de ceux des scarabées bousiers, qui utilisent la Lune et la Voie Lactée pour pousser droit, à reculons, leur boulette […]

« »