Gigantesque !!! Trop pour Einstein…

Le mot gigantesque vient de subir une très forte réévaluation. Désormais, il faudra comparer tout ce qui peut mériter ce qualificatif dans notre Univers à la nouvelle structure découverte par Roger Clowes de l’université du Lancashire à Preston (Angleterre) et ses collègues et révélée par une publication dans les Monthly Notices de la Royal Astronomical Society. Il s’agit d’un grand groupe de quasars (LQG, pour Large Quazar Group en anglais) dont la taille atteint… 4 milliards d’années-lumière. Soit environ le vingtième du diamètre de l’univers observable dont l’horizon est estimé à 40 milliards d’années lumière. La largeur de cette structure n’est guère moins extraordinaire :  1,63 milliard d’années-lumière. Gigantesque – faible mot – donc.

73 quasars

Baptisée Huge-LQG, la structure est composée de 73 quasars. Ces objets, dont le nom signifie quasi-étoiles et qui sont connus depuis 1982, sont des trous noirs très actifs qui aspirent la matière environnante (disque d’accrétion) et la rende très lumineuse. Ils sont ainsi plus brillants que des étoiles malgré leur nature très différente. Leur taille peut atteindre de 10 à 10 000 fois celle du rayon d’un trou noir. La Huge-LQG pourrait être née lorsque l’Univers n’avait que 5 milliards d’années sur les 13,7 qu’on lui attribue aujourd’hui.

Pour tenter de se faire une idée de la taille de ce groupe de quasars, il faut la comparer à des systèmes célestes plus proches de nous. Notre galaxie, par exemple, la Voie Lactée. Eh bien, son diamètre ne dépasse pas les… 80 000 années lumière. Une broutille. Bon, prenons alors la distance qui sépare la Voie Lactée et notre plus proche voisine, la galaxie d’Andromède dont le diamètre atteint les 140 000 années-lumière. Elle ne se trouve qu’à une distance de… 2,55 millions d’années-lumière du Soleil. Soit une distance 1600 fois inférieure à la longueur de Huge-LQG…

Plus de trois fois trop grande…

La taille de la nouvelle structure est donc tout bonnement incommensurable. Tellement, d’ailleurs, qu’elle pose un problème théorique. En effet, elle se trouve en opposition avec un principe édicté par Albert Einstein lui-même et qui stipule que l’Univers, à grande échelle, apparaît identique quelle que soit la direction et le lieu d’où on l’observe. Pour que cela se vérifie, il faut que les grandes structures, comme ce groupe de quasars, ne dépasse pas la taille de 1,2 milliard d’années-lumière. La Huge-LQG se révèle donc plus de trois fois trop grande pour coller avec la cosmologie d’Einstein. Problème… D’autant que les autres structures observées jusqu’à présent étaient loin d’une telle violation. La taille des amas de galaxies connus, par exemple, est d’environ 10 millions d’années-lumières. La Huge-LQG les dépasse de près de deux ordres de grandeur… Incroyable.

Univers en 3D

Ainsi va la science. Une seule observation peut mettre à bas une théorie jusque-là intouchable. Mais prudence… La leçon des neutrinos est encore bien présente dans les mémoires. Einstein en était sorti grandi et le CERN passablement flétri. Il faut donc attendre la réaction des astrophysiciens à cette nouvelle découverte. Les chercheurs qui en sont les auteurs n’ont pas pointé leur télescope vers le ciel pour la trouver. Ils sont simplement étudié les données collectées par la Sloan Digital Sky Survey (SDSS) grâce à huit années d’observation qui ont permis de réaliser la première carte en trois dimensions de l’Univers. On y trouve pas moins de 930 000 galaxies et 120 000 quasars. Les données continuent à être fournies aux astrophysiciens et leur dépouillement devrait s’achever en 2014. Le temps de découvrir bien d’autres monstres de l’espace…


Quasars: tueurs ou créateurs de galaxies ? par AstrophysiqueTV

Michel Alberganti

22 commentaires pour “Gigantesque !!! Trop pour Einstein…”

  1. A lire votre rubrique et à écouter les astrophysiciens sur le vidéo on a quand même le sentiment que les secrets de l’univers sont encore bien gardés.
    Autant les apports d’Einstein en physique sont considérables et ils sera bien difficile de réconcilier la relativité et la mécanique quantique, autant les mystères de l’univers, ces “supposées” énergie et matière noire ces tout de même encore assez mystérieux trous noirs, Quasars et autres objets célestes semble encore échapper à une explication complète et cohérente de l’univers.
    mais finalement n’est-ce pas le destin même de la science que de poser plus de questions que les réponses qu’elle apporte?

  2. Violer la “limite de la vitesse de la lumière” c’est violer la pensée d’Einstein, et cela certaines personnes n’aiment pas, qui n’admettront jamais qu’il n’est qu’un faussaire qui a tout piqué à Henri Poincaré et Lorentz.

  3. @patricedusud :

    si vous cherchez une approche originale, qui n’a pas besoin d’énergie ni de matière noires pour être cohérente, je vous propose ceci :

    http://www.jp-petit.org/science/f200/sommaire_de_f200.htm

  4. Bonjours
    Un léger problème….
    Si l’on admet l’age de l’univers de 14 milliards d’années, et une expansion à la vitesse de la lumière depuis (ce qui serait d’ailleurs impossible), sa taille maximale devrait être de 28, et non 40 milliards d’années lumière.

  5. @François. Bonne question mais réponse… délicate. Pour vous en faire une idée : http://fr.wikipedia.org/wiki/Horizon_cosmologique

  6. Cosentino

    Bonjour

    Voici une observation qui conteste un des piliers du modèle cosmologique dominant.

    Cette observation fait partie des prévisions du “NBBF” quantique ( voir mon tome 2, Editions Chiron, 2001 ).

    Sur la base de cette observation le Dr Roger Clowes, et son équipe, conteste un des piliers du modèle cosmologique dominant expansionniste!
    De quel pilier s’agit-il?
    Ce pilier concerne le principe cosmologique!
    Le principe cosmologique stipule un Univers qui a une masse volumique homogène ou une distribution de matière régulièrement répartie.
    Avec un modèle d’Univers à distribution de matière homogène il est possible d’appliquer les équations de la Relativité Générale ( RG ) à l’ensemble de l’Univers.
    Or avec cette nouvelle observation, fondamentale, notre Cosmos est loin d’être homogène! De ce fait il est impossible d’appliquer la RG à tout l’Univers.

    CONSÉQUENCE GRAVE POUR LE MODÈLE DOMINANT

    - selon cette observation, et si notre Univers est sans homogénéité la RG d’Einstein ne peut plus décrire la géométrie globale de notre Univers.
    Par contre la RG elle reste applicable au niveau local.

    Par contre cette observation conforte l’ Univers fractal du “NBBF” quantique car cette observation va dans le sens d’un espace-temps à géométrie fractale en “éponge de Menger” de dimension fractale D = 2,726 8. Les dernières observation donnent pour une valeur comprise entre 2 et 3 avec une valeur d’environ D = 2,5.

    Très cordialement

    Références et liens

    UN GROUPE DE QUASARS NON PREDIT PAR LA THEORIE

    Grande structure (11/01/2013)
    Un énorme groupe de quasars vient d’être détecté – il a une taille moyenne de 500Mpc (1200 Mpc pour la plus grande dimension), ce qui pose problème car des structures plus grandes que 370Mpc ne sont pas prédites par la théorie.

    http://www.ras.org.uk/
    http://arxiv.org/abs/1211.6256

  7. Comment se fait-il qu’un tel “objet céleste” n’ait pas été remarqué avant ?

  8. Bonjour,

    Vous êtes là entre connaisseurs et probablement passionnés par le sujet, ma question de néophyte n’apportera rien au débat et j’en suis désolé mais je pense ne pas être le seul à me la poser …

    Si l’on parle de la taille de l’univers ( en trois dimensions) on le considère donc comme un volume déterminé.
    Celui ci est donc contenu dans un ….contenant…d’un volume autrement supérieur…? un super contenant…
    (susceptible de contenir d’autres univers…)

    En admettant que l’on ait la technologie pour voyager dans ce vide extra univers,comment la communauté scientifique des cosmographes et astrophysiciens conçoit elle ce contenant ?

    La notion d’infini ne me semblant pas recevable en ce sens où tout a tout de même une limite a t on travaillé là dessus ?

    L’infini est peut être dans ma question car alors dans quoi est contenu ce super contenant ??? de quoi se donner le tournis

    G P

  9. N’est-ce pas là la preuve que Dieu existe?

  10. @Stéphane – Il semble que ce groupe de quasars n’ait pu être identifié que grâce à la cartographie en 3D en cours de réalisation. Auparavant, les observations étaient probablement trop ponctuelle pour détecter une structure de cette taille.

  11. @Gilles – La forme de l’Univers fait toujours l’objet de conjectures. Rien ne prouve qu’il n’existe pas d’autres univers, au delà du notre ou, même, superposé au nôtre. Dans ce dernier cas, le voyage serait peut-être plus facile. Voir la série américaine Fringe…

  12. @Mbukani – Ah bon ? Pourquoi ?

  13. Peut on savoir quelle proportion de l’univers visible avait ces quasars il y a 8.3 milliards d’années a leurs naissances supposées ?

  14. @ mr Alberganti : je crois que la cartographie est terminée mais le dépouillement des données – forcément long ! – ne fait que commencer, il y aura peut-être d’autres surprises…

  15. Puisque des néophytes interviennent, 2 remarques !

    1) J’ai appris lors de l’étude des espaces vectoriels qu’un élément d’un espace E de dim « n » ne pouvait rien concevoir de l’aménagement d’un espace F incluant E et de dim « n+1 » (D’où, par ex. une illustration intéressant un(e) gosse de niveau 6ième : L’exercice proposant de disposer 6 allumettes -représentant 6 segments de même longueur- sur une table plate symbolisant un plan de manière à configurer 4 triangles équilatéraux ayant pour côtés ces 6 segments.)

    2) Depuis 2005, on sait que notre génome se différencie de celui du chimpanzé d’environ 1 %.
    Au lieu d’en profiter pour mettre au rebut l’histoire de « l’homo sapiens créé à l’image de Dieu », croyants (Le masculin neutre est utilisé !), rationalistes, athées, etc., ont tous enterré ce bilan dans un silence assourdissant ! Mais les 1ers rationalistes s’étaient contentés de symétriser la parabole en « L’homme est un dieu en devenir » (Le D étant réduit au d !) ! ! !

    **** Pour ces 2 raisons, comment serait-il possible que des sortes de « bonobos boostés » puissent démystifier les mystères de l’Univers ? !

  16. et bien apres avoir vu le doc sur les fractales passé sur Arté ce WE, je me suis dit pareil que cosentino : si l’univers est le resultat d’une explosion, et que les images d’explosions montrées dans le doc sont de formes fractales, l’univers devrait vraisemblablement avoir une forme fractale aussi… Ca parait logique. Ca n’est basé que sur un ressenti, mais bon

  17. @gilles : la reponse est simple ! En fait il existe des figures geometriques infinies mais bornées… Exemple en 3dimension, le fameux doughnut ! ou la sphere ! On peut prendre un stylo, et en faire le tour, en allant a l’infini dans une direction, sans jamais trouver la fin. Pourtant une sphere est bornée… L’espace temps est un pue plus compliqué puisqu’en 4D, mais c’est a priori le meme principe.
    on croit qu’infini veut dire sans borne, mais les 2 ne sont pas liés
    En gros si l’espace temps est un gigantesque doughnut… surement fractal, de plus…

  18. Bonjour,

    C’est vraiment incroyable cette structure. Toutefois, l’image d’un Quasar que j’ai à l’esprit est constituée par un objet quasi-ponctuel au sein de certaines galaxies actives. J’ai du mal à me représenter un ensemble de quasars placés les uns à côté des autres. C’est la première fois que j’entends parler de LQG et pourtant je suis l’actualité scientifique avec beaucoup de rigueur !!

  19. Avec vos connaissances il y a bcp d’hypothese .
    Pourtant , tout est si simple . Cela fait deja plusieurs millier d’année un homme savait deja quelque chose que vous avez appris ca ne fait que quelques centaines d’année . Job 26:7
    J’imagine que pour vous l’hypothese d’un Créateur n’en est pas une , mais j’espere sincerement qu’un jour vous lui laisserai l’opportunité de répondre a vos questions …
    Rappeler de ce nom JEHOVAH vous ne pourrez pas dire que vous n’avez jamais entendu parler de lui.
    P,S : Toute ces découvertes sont vraiment tres interressante.

  20. Bonjour messieurs…Pour une fille qui de l’espace ne connait que se qu’elle a déjà vu dans les films de science fiction…À plus ou moins long terme, y a-t-il un quelqu’onque danger pour notre Terre?

    Si non…À part les Astéroïdes et autres, se pourrait-il qu’un trou noir atteingne notre système solaire?

    Bienvenu à vos réponses…Il est rare que j’ai la chance de côtoyer si grands experts… Merci

  21. Merci pour l’article et l’information sur cette structure que j’avais zappée. Fan d’Einstein comme le prouvent mes lectures, je m’intéresse de plus en plus à la physique quantique. Bonne continuation

  22. les trous noirs sont les “moteurs” de l’univers.

« »
  

Abonnement aux flux

 

Qui sommes-nous ?

Globule et téléscope est le blog Science et Environnement de Slate.fr.
Il est tenu par Michel Alberganti, journaliste scientifique, ancien journaliste au Monde où il a dirigé le service Science et technologie, et aujourd'hui également producteur de l'émission Science Publique sur France Culture.
En savoir plus

Au jour le jour

January 2013
M T W T F S S
« Dec   Feb »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Categories