Le cerveau peut se soigner tout seul

Lors de l’émission Science Publique du 12 octobre 2012, que j’ai animée sur France Culture, il est arrivé ce qui se produit parfois lors d’une émission de radio. L’un des invités, Denis Le Bihan, directeur de Neurospin, a relaté des expériences qui ont été menées par différents laboratoires et dont les résultats ont été publiés dans des revues scientifiques. Et sa description s’est révélée tout bonnement sidérante. Elle est arrivée à un moment de l’émission où étaient évoquées les limites des thérapies actuelles. Qu’elles soient chimiques, avec les médicaments, ou électriques, avec les électrodes implantées à l’intérieur du cerveau, pour soigner, par exemple, la maladie de Parkinson.

La douleur disparaît

“Mais le cerveau peut aussi se soigner lui-même”, a alors lancé Denis Le Bihan. Pas de quoi être ébouriffé. Nous avions tenté de réaliser une émission sur ce thème. Sans grand succès d’ailleurs… La surprise est venue de l’expérience particulière qu’il nous a racontée. Le patient souffrant de douleurs chroniques est installé dans un appareil d’IRM fonctionnelle (IRMf). Les neurologues règlent l’instrument pour mesurer l’activité du cerveau dans le centre de la douleur. Ils établissent ensuite une liaison entre cette mesure et l’image d’une flamme de bougie qui est projetée sur un écran devant le patient. Les expérimentateurs demandent ensuite à ce dernier de tenter de faire baisser la hauteur de la flamme jusqu’à l’éteindre. Le patient n’a aucune clé, aucune méthode, aucune technique pour y parvenir. En se concentrant, il parvient toutefois à obtenir ce résultat. La hauteur de la flamme baisse. Et la douleur aussi ! Lorsqu’ils sortent de l’IRM, les patients restent capables de contrôler leur niveau de douleur. Mieux, ils expliquent que “leur douleur (a) baissé d’intensité sans qu’ils aient besoin d’y faire expressément attention”, note Denis le Bihan dans l’ouvrage intitulé Le cerveau de cristal qu’il vient de publier chez Odile Jacob.

Biofeedback

Cela s’appelle le biofeedback par IRM. Le résultat est encore plus spectaculaire sur des patients déprimés chroniques. Dans ce cas, la région du cerveau qui est choisie est celle du plaisir. Et les patients doivent, à l’inverse, tenter d’augmenter la hauteur de la flamme sur l’image qui leur est présentée. Il s’agit ainsi de stimuler l’activité de ce centre du plaisir. Et ils y parviennent. “Là encore, le résultat fut remarquable, certains patients sortant complètement de leur dépression après l’examen IRMf, et ne prenant plus aucune médication”, écrit Denis Le Bihan dans son ouvrage. Ainsi, un “simple” appareil de mesure devient un instrument thérapeutique !

Dépression, Parkinson…

Résultats également positifs sur la maladie de Parkinson. Les malades apprennent, de la même façon, à contrôler leur cerveau et ils améliorent leurs performances motrices. Denis Le Bihan ne met guère en valeur ces expériences dans son livre. Lors de l’émission, il n’a pas parlé des résultats obtenus sur la dépression. Cette discrétion n’est pas due au hasard. Le chercheur veut à la fois dévoiler ses avancées et ne pas faire naître des espoirs démesurés ou prématurés. “Il reste encore beaucoup à faire pour mieux cerner cette méthode de biofeedback, (mesurer) son efficacité à long terme, et préciser quels patients peuvent en bénéficier (certainement pas tous)”, écrit-il. “Cette approche n’est pas encore totalement validée, mais on potentiel est énorme”, poursuit-il.

Un divan en forme de miroir

 

Et d’envisager, encore avec prudence, ce que peut être l”avenir de l’IRM: “Il est encore trop tôt cependant pour dire si le lit de l’imageur IRM remplacera un jour le divan des cabinets de psychiatrie”. L’IRMf servirait alors de connecteur direct, sans l’intermédiaire d’un médiateur humain, entre l’individu et son cerveau. Les psychanalystes, déjà passablement mals en point, pourraient alors se faire du souci. Et peut-être se remettre en cause. Ce qui ne fait jamais de mal à personne. Pour les patients que nous sommes, les perspectives sont vertigineuses. Nous nous retrouverions devant une image réelle de l’activité d’une certaine région de notre cerveau. Avec le pouvoir d’agir sur son fonctionnement.

La fatalité des bugs

Comment comprendre qu’une douleur chronique, une dépression ou un tremblement puissent être maîtrisés aussi facilement que Denis Le Bihan le décrit ? On connaît aujourd’hui, et les invités de Science Publique se sont attachés à l’expliquer, la complexité mais également la plasticité des cellules nerveuses du cerveau. Sans cesse, elles se reconfigurent pour “faire le travail”, c’est à dire répondre aux besoins de l’organisme qu’elle contrôlent. 100 milliards de neurones ! Comment imaginer cette population grouillante, ces dizaines de milliards de synapses acheminant des messages électriques et chimiques en permanence ? Que, comme dans un ordinateur, cette complexité engendre des bugs est plus facile à concevoir. Que ces bugs se traduisent pas des états anormaux, comme une douleur chronique ou une dépression persistante, semble également plus que probable. Toute la question est de trouver un moyen de rétablir un fonctionnement normal. Pas question de rebooter… Pas de bouton de reset… Que faire ?

Comme un pli anormal

L’expérience de biofeedback de Neurospin démontre que l’action est possible. Même si le modus operandi reste mystérieux. Tout se passe comme si le bug avait engendré un pli anormal dans le tissu cérébral. Sans fer à repasser, le pli perdure. Et il engendre une douleur, un malaise, un tremblement bien après que la cause première ait disparu. Le plus étrange, c’est que la volonté seule ne puisse pas effacer ce pli. Comme s’il restait inaccessible au fer à repasser. Or, avec l’expérience de la flamme de la bougie, il apparaît que ce fer à repasser existe bien et qu’il est possible de l’appliquer sur le pli. Notre attention a simplement besoin d’être guidée. Sans repère, elles n’est pas capable de se fixer sur le point névralgique. La bougie l’éclaire et, soudain, elle devient capable d’effacer le pli et de restaurer l’état antérieur.

Un potentiel inexploré

Bien sûr, si cette technique permettait de résoudre les problèmes de douleur, de dépression et de maladie de Parkinson, le bénéfice serait déjà considérable. Mais on ne peut s’empêcher d’imaginer ce qui deviendrait possible grâce à ce type d’action directe sur le cerveau. Resterions-nous limités au repassage des plis, c’est à dire à la correction d’anomalies ? Ou bien pourrions-nous accélérer à volonté l’activité de certaines zones du cerveau ? C’est à dire agir volontairement sur des processus qui se produisent inconsciemment. Pourrions-nous, ainsi, décupler notre concentration ? Augmenter à volonté la capacité de notre mémoire à court terme ? Amplifier certains sens ? Serons-nous un jour capables de reconfigurer notre cerveau beaucoup plus rapidement qu’il ne le fait tout seul ? Cette plasticité extraordinaire que nous avons découvert deviendra-t-elle malléable à souhait par notre volonté ? Deviendrions-nous, ainsi, véritablement maîtres des neurones de notre cerveau ? Un tel pouvoir fait rêver ! Mais il conduit aussitôt à une question : que ferions-nous d’un tel pouvoir ?

Michel Alberganti

(Ré)écoutez l’émission Science Publique du 12 octobre 2012 sur France Culture :

Comment fonctionnent nos neurones ? 57 minutes

Avec Jean-Gaël Barbara, Neurobiologiste et historien des sciences au CNRS, Jean-Pierre Changeux , neurobiologiste, membre de l’Académie des sciences, professeur honoraire au Collège de France, Denis Le Bihan, directeur de NeuroSpin, médecin et physicien, et François Lassagne, rédacteur en chef adjoint de Science & Vie.

30 commentaires pour “Le cerveau peut se soigner tout seul”

  1. “Deviendrions-nous, ainsi, véritablement maîtres des neurones de notre cerveau ? Un tel pouvoir fait rêver !”

    Si je ne m’abuse, c’est un sujet (majeur) de travail et de pratique en hindouisme et dans le bouddhisme, a travers les exercices de concentration et de meditation.

    “il apparaît que ce fer à repasser existe bien et qu’il est possible de l’appliquer sur le pli. Notre attention a simplement besoin d’être guidée.”
    … on pourrait lire exactement cette phrase dans un manuel de meditation, d’ailleurs.

    Peut etre la connaissance des mecanismes neurologiques peuvent ‘optimiser’ l’apprentissage de telles capacites… avec toutes les derives potentielles d’un tel ‘dopage’ mecanique devenu accessible a tout esprit malin, et utilise a tort et a travers?

  2. [...] Le cerveau peut se soigner tout seul From blog.slate.fr – Today, 10:28 AM Lors de l’émission Science Publique du 12 octobre 2012, que j’ai animée sur France Culture, il est arrivé ce qui se produit parfois lors d’une émission de radio. [...]

  3. [...] Sciences < Connaissance < Voie elfique < 10.01 Get flash to fully experience Pearltrees Le cerveau peut se soigner tout seul Lors de l’émission Science Publique du 12 octobre 2012, que j’ai animée sur France Culture, [...]

  4. [...] Le cerveau peut se soigner tout seul Le griffonia simplificifolia est une plante africaine qui agit directement sur le <b> taux de sérotonine, cette substance qui règle notre humeur et détend nos muscles. </b> Cette efficacité est due à une substance le 5-HTP contenue dans le Griffonia simplicifolia : une seule graine renferme 3 à 7 % de 5-HTP. [...]

  5. Tres interressant pour un cerveau normal d accord ,
    je pose la question quand sera-t -il pour un cerveau des IMC
    insuffisance moteur cérébrale, j aimerai avoir une réponse merci

  6. @haouari – Votre question est intéressante mais je ne suis pas médecin… Il paraît néanmoins assez probable qu’une lésion du cerveau sera plus difficile à effacer qu’un simple “pli”. N’oubliez pas que ces expériences relèvent aujourd’hui de la recherche et qu’elles sont encore très loin de devenir des techniques thérapeutiques.

  7. Je ne sais pas si vous connaissez l’approche Tipi (voir http://www.tipi.fr) un état dépressif, du stress etc.. peut passer définitivement en quelques dizaines de secondes.
    Je suis praticien Tipi dans le dep 27, et président de l’association des praticiens Tipi.
    Nous cherchons des explications sur le comment Tipi fonctionne et cet article commence à donner un début d’explication, même si l’approche avec la flamme de la bougie – très intéressante – n’est pas le mode de libération que nous mettons en œuvre chez le souffrant, c’est encore plus simple.
    Je vous présenterai bien volontiers Tipi si vous le désirez.

  8. [...] Globule et télescope » Le cerveau peut se soigner tout seul. Cet article a été publié dans Articles. Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback. « Gentilly-2 ne résisterait pas à un séisme, selon une étude | Énergies vertes [...]

  9. [...] Globule et télescope » Le cerveau peut se soigner tout seul. Cet article a été publié dans Articles. Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback. « Beyoncé dances Cecile Hot Like We – YouTube [...]

  10. Le cerveau source de notre pensée et la pensée agissant sur sa source…
    En somme une sorte de problème d’œuf et de poule!
    Jean-Pierre Changeux, Denis le Bihan ou encore Stanilas Dehaene et quelques autres ont décidément l’art de nous donner le vertige en sondant l’insondable complexité de notre cerveau.
    Passionnant, impressionnant et quelque part un peu inquiétant
    Et puis c’est aussi une façon de remettre en lumière les vertus de la méditation et de la pleine conscience, de réconcilier la science cartésienne et le ressenti profond et sans à priori de nos états de pensée puisqu’il est bien évident que l’expression ne penser à rien n’a aucun sens.
    Merci à Michel pour ses excellente émissions et pour ce post!

  11. @ patricedusud – Merci pour votre message et heureux de votre retour. Je commençais à m’inquiéter de votre silence… :)

  12. pour une revue de ce domaine en langue française:
    http://www.em-consulte.com/article/688157

  13. Encore un exemple : Ce qui était il y a quelques décennies une curiosité de laboratoire sera peut-être bientôt un remède quasiment miraculeux permettant aux paralysés de remarcher. En ces temps de relativisme et d’antiscientisme voila une démonstration bienvenue

  14. Un espoir pour les fibromyalgiques ?
    réussir à “tromper” le cerveau est une technique qui aide à lutter contre les douleurs.

  15. En réponse à ce paragraphe : Un potentiel inexploré

    Bien sûr, si cette technique permettait de résoudre les problèmes de douleur, de dépression et de maladie de Parkinson, le bénéfice serait déjà considérable. Mais on ne peut s’empêcher d’imaginer ce qui deviendrait possible grâce à ce type d’action directe sur le cerveau. Resterions-nous limités au repassage des plis, c’est à dire à la correction d’anomalies ? Ou bien pourrions-nous accélérer à volonté l’activité de certaines zones du cerveau ? C’est à dire agir volontairement sur des processus qui se produisent inconsciemment. Pourrions-nous, ainsi, décupler notre concentration ? Augmenter à volonté la capacité de notre mémoire à court terme ? Amplifier certains sens ? Serons-nous un jour capables de reconfigurer notre cerveau beaucoup plus rapidement qu’il ne le fait tout seul ? Cette plasticité extraordinaire que nous avons découvert deviendra-t-elle malléable à souhait par notre volonté ? Deviendrions-nous, ainsi, véritablement maîtres des neurones de notre cerveau ? Un tel pouvoir fait rêver ! Mais il conduit aussitôt à une question : que ferions-nous d’un tel pouvoir ?

    Vous avez-là l’explication du pouvoir d’un véritable fakir:
    Voir le site : http://benghoubey.skynetblogs.be/

  16. Et pour en savoir vraiment plus : voir le livre:
    Le secret d’un Fakir:
    http://www.edkiro.fr/le-secret-d-un-fakir.html

  17. [...] Le cerveau peut se soigner tout seul Free online speed reading software | Spreeder.com My Rules for Consistent Happiness <i>Buffer founder Joel Gascoigne discovered that his productivity habits were best when he was happy. It sounds simple, but faced with multiple projects, deadlines, and personal stress, maintaining positivity can be difficult. Here, Joel shares the habits that keep him consistently feeling good. (Bonus: they also work as anchor activities to restore your happiness level quickly.) jeu de maths : Invasion (Opérations) Detruisez tous les vaisseaux spatiaux avant qu'ils ne se posent sur notre planète. Choisissez votre opération et tirez sur les résultats du calcul affiché en bas de l'écran. <p style="text-align:right;color:#A8A8A8">Lire la suite</p> [...]

  18. [...] Le cerveau peut se soigner tout seul From blog.slate.fr – Today, 3:38 PM [...]

  19. [...] Via Slate : Le cerveau peut se soigner tout seul From blog.slate.fr – Today, 3:46 PM Michel Alberganti : "Lors de l’émission Science Publique du 12 octobre 2012, que j’ai animée sur France Culture, il est arrivé ce qui se produit parfois lors d’une émission de radio. L’un des invités, Denis Le Bihan, directeur de Neurospin, a relaté des expériences qui ont été menées par différents laboratoires et dont les résultats ont été publiés dans des revues scientifiques. Et sa description s’est révélée tout bonnement sidérante. Elle est arrivée à un moment de l’émission où étaient évoquées les limites des thérapies actuelles…°°°°°°°°°°°°°> Neurospin/CEA : http://www-dsv.cea.fr/dsv/instituts/institut-d-imagerie-biomedicale-i2bm/services/neurospin-neurospin&gt; Denis Le Bihan/CEA Saclay : http://www-centre-saclay.cea.fr/fr/Le-Bihan&gt; Denis Le Bihan, Jean-Gaël Barbara, Jean-Pierre Changeux, François Lassagne/Science Publique "Comment fonctionnent nos neuronnes ?" : http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-comment-fonctionnent-nos-neurones-2012-10-12 [...]

  20. [...] Via Slate : Le cerveau peut se soigner tout seul From blog.slate.fr – Today, 8:09 PM [...]

  21. Voici un blog dédié l’augmentation cognitive. Cela pourrait intéresser des lecteurs. http://amplicog.fr/

  22. [...] Le cerveau peut se soigner tout seul Le Rebirth est à l’origine une technique respiratoire basée sur l’hyperoxygénation, découverte et expérimentée par Leonard Orr et Sondra Ray aux Etats-Unis dans les années 70, et qui s’est depuis répandue dans le monde entier. Elle rejoint par ailleurs des pratiques de respiration utilisées dans quelques cultures traditionnelles. Son nom, Rebirth, " Renaissance " tient au fait que la forme de respiration qui la caractérise a permis aux pionniers, puis à de nombreux pratiquants, de revivre leur naissance. Plus important peut-être, de se donner une nouvelle naissance, un nouveau départ dans la vie. [...]

  23. Fabuleux ! C’est très intéressant de voir à quel point les techniques modernes permettent d’agir de plus en plus profondément.
    Ce qui est intéressant, c’est que le biofeedback dans ce cas est sans consigne : on laisse la personne se débrouiller. Elle doit donc agir avec son mental, sa conscience, et trouver un moyen. C’est vraiment fascinant.
    C’est un peu comme avec l’hypnose, qui est une voie plus psychologique, qui permet aussi d’agir sur l’inconscient, de modifier l’état de conscience afin de sortir d’un schéma. Comme la dépression.

  24. [...] Biofeedback – Le cerveau peut se soigner tout seul From blog.slate.fr – Today, 3:39 PM [...]

  25. [...] Biofeedback – Le cerveau peut se soigner tout seul From blog.slate.fr – Today, 2:26 PM [...]

  26. On mesure ainsi l’impact de la pensée, de l’intention, sur la matière (le cerveau). L’apport principal du biofeedback, à mon sens, est d’utiliser un IRM pour VOIR et mesurer cet impact de l”esprit sur la matière. Dommage qu’ici esprit soit amalgamé avec cerveau. “le modus operandi reste mystérieux”, bien sûr, ça nécessite de reconnaitre que nous sommes plus qu’un corps et que cette partie de nous qui est immatérielle agit directement sur la partie physique.
    Si ce sujet vous intéresse, je parle de médecine quantique et d’auto-guérison sur mon blog : http://magnetismenouvellegeneration.wordpress.com/

  27. [...] Le cerveau peut se soigner tout seul <i>Et s’il était possible de circuler en voiture gratuitement ? A l’heure où les Français pestent contre un budget automobile en explosion , Michaël Oualid, ingénieur et ancien de l’industrie automobile, a planché pendant plusieurs années sur son projet de Free Car. Sa voiture se veut libre, car affranchie de beaucoup de codes automobiles, et gratuite, car son propriétaire verra son prix d’achat, déjà faible, remboursé au fil de son utilisation grâce à un ingénieux système de "cash-back". Enfin, elle peut être made in France et selon Michaël Oualid, elle permet même aux constructeurs, dont les bénéfices ont bien souffert ces derniers temps, de dégager des marges plus confortables. </i> <b>Quel est le principe ? [...]

  28. [...] Le cerveau peut se soigner tout seul Lors de l’émission Science Publique du 12 octobre 2012, que j’ai animée sur France Culture, il est arrivé ce qui se produit parfois lors d’une émission de radio. L’un des invités, Denis Le Bihan, directeur de Neurospin, a relaté une expérience menée actuellement dans ce laboratoire de recherche installé au CEA de Saclay. Et sa description s’est révélée tout bonnement sidérante. [...]

  29. Est ce que celà fonctionne pour les crises d’épilepsie avec un cavernome temporal gauche?
    Merci.

  30. [...] Globule et télescope » Le cerveau peut se soigner tout seul Une technique qui semble plus que prometteuse, l’IRMf. "Le patient souffrant de douleurs chroniques est installé dans un appareil d’IRM fonctionnelle (IRMf). Les neurologues règlent l’instrument pour mesurer l’activité du cerveau dans le centre de la douleur. Ils établissent ensuite une liaison entre cette mesure et l’image d’une flamme de bougie qui est projetée sur un écran devant le patient. Les expérimentateurs demandent ensuite à ce dernier de tenter de faire baisser la hauteur de la flamme jusqu’à l’éteindre." [...]

« »
  

Abonnement aux flux

 

Qui sommes-nous ?

Globule et téléscope est le blog Science et Environnement de Slate.fr.
Il est tenu par Michel Alberganti, journaliste scientifique, ancien journaliste au Monde où il a dirigé le service Science et technologie, et aujourd'hui également producteur de l'émission Science Publique sur France Culture.
En savoir plus

Au jour le jour

October 2012
M T W T F S S
« Sep   Nov »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Categories