De quel côté bercez-vous bébé ?

Votre corps est-il de droite ou de gauche ? Chacun d’entre nous, à condition de n’être pas manchot, sait de quelle main il écrit. Mais être droitier ou gaucher pour tenir un stylo ne préjuge pas forcément des autres latéralisations du corps. Elles sont beaucoup moins connues et pourtant, vous avez un pied préféré pour tirer dans un ballon de football (Platini du droit, Maradona du gauche) ou prendre votre impulsion avant de sauter, un œil favori pour viser et, comme je l’avais révélé dans un billet très populaire, un côté de prédilection… pour embrasser. On sait ainsi depuis quelques années que la majorité des êtres humains ayant pratiqué l’expérience bucco-buccale est droitière du patin, sans que cela ait de lien quelconque avec la main qui écrit ou le pied qui shoote.

Il existe une latéralisation tout aussi marquée que celle du baiser et aussi peu connue : le côté du corps sur lequel on berce son petit enfant. De nombreuses études ont montré qu’instinctivement, mères, mais aussi pères, portaient  leur bébé sur la gauche pour le rassurer, le câliner, l’endormir, lui chanter une berceuse… Selon les articles, de 7 à 8 personnes sur 10 présentent cette préférence. Normal, me direz-vous du tac au tac, cela correspond peu ou prou à la proportion de droitiers dans la population : les parents portent leur enfant à gauche pour garder libre leur main préférée, et pourquoi Barthélémy nous raconte-t-il tout ça ? Joliment pensé, rétorquerai-je, sauf que… Dans une étude de 1973 consacrée aux relations entre la mère et son nouveau-né, le psychologue américain Lee Salk a montré que les gauchères tenaient, elles aussi, très majoritairement leurs bébés à gauche !

Pour Lee Salk, qui s’est beaucoup intéressé aux battements cardiaques des mamans comme un moyen de calmer les bébés, le fait de porter son bébé à senestre avait une raison évidente : la gauche est le côté du cœur et y poser son enfant lui fait mieux entendre ce rythme qui l’a bercé pendant neuf mois de vie intra-utérine. En allant plus loin, James Huheey a même suggéré en 1977 que la latéralisation manuelle provenait de là : portant naturellement ses petits à gauche, l’être humain a développé l’habileté de sa main droite au cours de l’évolution… Tout ce bel édifice s’est un peu écroulé lorsqu’on s’est aperçu que la position de l’enfant bercé ne lui faisait pas beaucoup mieux entendre les battements cardiaques à gauche qu’à droite et, surtout, qu’il était beaucoup plus réceptif à la voix de sa maman qu’au “tap-poum” de son cœur.

Alors, pour quelle raison berce-t-on plus couramment son bébé à gauche qu’à droite ? Les causes de cette latéralisation subtile pourraient bien se trouver dans notre cerveau. Comme je viens de le dire, la communication entre la mère et son nouveau-né passe essentiellement par la voix (on a même remarqué que les mamans sourdes vocalisaient à l’attention de leur enfant sourd, comme si “l’instinct” leur commandait de leur parler). Or, chaque hémisphère cérébral accomplit des tâches différentes dans le traitement des signaux vocaux reçus. Le gauche (dominé par l’oreille droite) contrôle davantage la signification des mots, la grammaire, etc., tandis que le droit (dominé par l’oreille gauche) est plus sensible à l’intonation, à la mélodie. Quand le bébé est tenu sur le côté gauche, les sons qu’il produit sont davantage captés par l’oreille gauche de sa maman et, à l’inverse, lui-même, qui est encore loin de comprendre les subtilités du langage et est surtout sensible à la “chanson” vocale, a son oreille gauche “libre” alors que la droite est bouchée par le contact avec le corps de sa mère. Selon cette hypothèse, bercer son bébé sur la gauche favoriserait et développerait la communication affective entre la mère (ou le père, ne l’oublions pas) et son enfant. Le son ne serait d’ailleurs pas le seul élément déterminant de cette communication (et donc de cette latéralisation) puisque les signaux visuels entreraient aussi en ligne de compte. Chez la majorité des gens, c’est en effet l’hémisphère droit du cerveau (donc plutôt relié au champ visuel gauche) qui interprète les expressions du visage.

Tout se passerait donc dans la tête du parent. Un troublant indice supplémentaire a été apporté par les travaux réalisés sur l’état psychologique des nouvelles mamans. En cas de dépression, de violences conjugales ou de perturbations émotionnelles, les mères sont moins axées sur la communication avec leur bébé, moins à son écoute. Elles ont aussi plus tendance à le porter à droite.

Pierre Barthélémy

Post-scriptum : je ne peux pas m’empêcher de signaler que le biais de portage à gauche, comme disent les chercheurs, se retrouve chez les propriétaires de chiens. Et surtout chez les dames. Mais c’est qui le plus beau des bébés à sa maman ? C’est le petit Médor !

21 commentaires pour “De quel côté bercez-vous bébé ?”

  1. .

    Cette façon de porter le bébé à gauche avait déjà été signalée par le biologiste Desmond Morris dans son ouvrage intitulé « The Naked Ape » paru en 1967.

    Morris indiquait que tous les tableaux de vierge à l’enfant montraient le même type de soutien du bébé à gauche sur la poitrine de la mère. Malheureusement, il en arrivait déjà à une conclusion un peu rapide à propos de l’influence des battements cardiaques sur cette position. Et ceux qui l’ont suivi l’ont un peu copié…

    .

  2. Pour info, à l’armée, on recommande aux officiers de porter leur sacoche de la main gauche.
    Pourquoi?
    Pour pouvoir faire le salut militaire réglementaire, cad de la main droite…

    Et si on berçait à gauche, pour pouvoir tout simplement… garder l’usage de sa main droite.

  3. @seb m : j’explique bien, dans l’article, que les deux ne sont pas liés, parce que, si c’était le cas, les gauchères porteraient leurs bébés à droite. Or ce n’est pas le cas ! Elles aussi bercent à gauche…

  4. Article intéressant, mais sur la forme, je demeure quelque peu dubitatif par les formules employées par l’auteur : A moins que l’auteur soit Belge (savoir/pouvoir), la formulation de la phrase suivante est, en plus de ne pas être très polie, incorrecte : “Chacun d’entre nous, à condition de n’être pas manchot, sait de quelle main il écrit.”, un manchot sait de quel main il écrit par la force des choses.

    Une seconde phrase me paraît surprenant venant d’un scientifique : “un œil favori pour viser” : le concept d’oeil directeur n’est en rien une question de “préférence”, tous les gens qui ont fait du tir à l’arc, qui chassent, ou qui plus simplement se retrouvent dans un bar pour jouer aux fléchettes vous le diront : si l’on utilise le mauvais oeil, et bien on ne peut simplement pas viser.

    Cordialement,

    Sethdetable

  5. @Sethdetable : je ne suis pas belge et je SAIS encore écrire en français. Ce que je ne peux savoir, en revanche, c’est la sensibilité à l’humour de mes lecteurs…
    Je suis bien évidemment au courant du concept d’oeil directeur, mais si je ne peux plus tourner mes phrases comme je le veux, et simplifier les concepts que je veux pour faire de la vulgarisation, autant arrêter ce blog tout de suite. C’est très pénible ces gens qui s’escriment à chercher la petite bête. Ceci est un blog et je n’y écris pas des articles mais des billets personnels. Le style y est naturellement plus relâché.
    Puisque vous jouez au puriste, je vous signale qu’après deux points, on ne met pas de majuscule et que quand vous utilisez “belge” comme adjectif, il n’y a pas de majuscule non plus. Puisque vous écrivez “une seconde phrase me paraît surprenant” (sic), je vous signale qu’en français, l’adjectif s’accorde en genre. Dernier point, “et bien” s’écrit “eh bien”.

  6. Article comme toujours intéressant ET bien écrit. Il se trouvera toujours des pisse-froid pour critiquer… pour le simple plaisir de critiquer et de se croire supérieur aux auteurs. Tout en oubliant l’essentiel : que ce genre d’article ne se trouve nulle part ailleurs, et surtout pas gratuitement.
    Bon courage M. Barthélémy, surtout n’arrêtez pas de globuler.

  7. Bonsoir Pierre, encore un superbe billet… les explications semblent logiques maintenant que vous les mettez en évidence.
    N’ y a t il pas inversion des spécialisations des zones cerébrales chez certains gauchers du moins ? ( a t on des études sur le sujet ? )
    Dites moi, avez vous sur votre blog un moyen pour référencer vos anciens articles par catégorie ( genre ” nuage” ou quelque nom de ce genre ) afin que je puisse aller lire plein plein d’articles ? ( Mince, je suis en train de devenir addict :-))

  8. @topol : vous avez raison, chez certains gauchers, les fonctions cérébrales sont inversées.
    Et rien que pour vous, je viens d’installer un nuage de mots-clés (en espérant que ça fonctionne !). Il y a sûrement des addictions bien pires que d’être accro au Globule…

  9. Pierre, c’est super… ca marche !
    j’essayais un peu ” lamentablement” et laborieusement de remonter les mois, jour par jour .. YES…. quel bonheur.. vraiment, vous me faites infiniment plaisir…je suis au paradis.. :-) merci merci… je fonce faire un tour en archéologie.
    Merci aussi de m’avoir fait découvrir TED…et ses conférences.

  10. @topol : de rien. Euh, en archéologie, doit pas y avoir grand chose…

  11. ciel : quelle histoire…. http://blog.slate.fr/globule-et-telescope/2010/11/18/quand-les-mouches-emportent-l-ame-des-morts/
    Cela me rappelle une histoire de momies péruviennes couvertes de poux, dans lesquels il a été mis en évidence l’agent du typhus par le CNR de Marseille ( nos spécialistes de la peste, typhus, maladies ” exotiques”, poux en tout genre. ) ce qui était plus facile finalement que de retrouver des poux dans la ” tombe” des soldats napoléoniens morts à Vilnius suite à la retraite de russie ( je crois que l’on retrouva 3 ou 4 poux )…

  12. […] laissez un commentaire » Votre corps est-il de droite ou de gauche ? Chacun d’entre nous, à condition de n’être pas manchot, sait de quelle main il écrit. Mais être droitier ou gaucher pour tenir un stylo ne préjuge pas forcément des autres latéralisations du corps. Elles sont beaucoup moins connues et pourtant, vous avez un pied préféré pour tirer dans un ballon de football (Platini du droit, Maradona du gauche) ou prendre votre impulsion avant de sauter, un œil favori pour viser et, comme je l’avais révélé dans un billet très populaire, un côté de prédilection… pour embrasser. On sait ainsi depuis quelques années que la majorité des êtres humains ayant pratiqué l’expérience bucco-buccale est droitière du patin, sans que cela ait de lien quelconque avec la main qui écrit ou le pied qui shoote. via blog.slate.fr […]

  13. Bizarre,je n’avais pas fait la remarque avant. Je suis droitier mais je préfère jouer au foot avec le pied gauche. Je porte mon bebe de la main droite car elle est plus solide et plus sure. Cela contredit l’argument disant que libérer la main droite est une manière de protéger.

  14. De plus j’embrasse a gauche. J’aurais mieux de ne pas lire l’article car du coup je ne me sens plus très normal !

  15. @ Karim :

    Cela ne contredit pas l’étude dont nous parle Pierre Barthélémy.

    Cette étude traite d’une statistique, sous la forme du constat d’une absence de corrélation entre le fait d’être gaucher ou droitier et la position adoptée LA PLUPART DU TEMPS par les mère portant leur enfant.

    Si, à la suite de quelques observations, l’hypothèse de départ avait été la suivante : TOUTES les femmes portent TOUJOURS leur bébé à gauche, cette hypothèse auraient été réfutée un jour selon les critères poppériens établissant simplement la possibilité du caractère scientifique de l’hypothèse, sans en abolir le principe probabiliste établi par l’étude en question, principe qui a d’ailleurs débouché sur une explication se tenant parfaitement et qui ne concerne en rien le droitier Nadal, champion de tennis jouant avec sa raquette tenue de la main gauche…

    .

  16. à Karim
    :-) pas grave ,si votre femme embrasse aussi à gauche…sinon, effectivement, cela peut etre source de ” conflits” ou d’enroulage de cous.. ( cf les girafes ).

    Peut etre que tout betement vous avez un probléme de cervicales.. quand je penche le cou à droite, je ne suis pas OK, je suis génée aux entournures… ca tombe bien, mon mari aussi…
    ce qui compte est d’arriver à ” fonctionner” à peu prés correctement sans gros bug… j’ai l’impression que la ” normalité ” est un doux reve..J’essaye de vous retrouver ( demain) un bon article sur la synesthésie et vous verrez qu’environ 20% des gens fonctionnent de maniére “non conventionnelle” ( certains associent des couleurs à des chiffres et des lettres, d’autres des sons à des sensations…et cela peut leur poser des problémes ). 20%, je trouve que cela commence à faire pas mal de gens qui seraient un peu à coté de la ” plaque”.
    En attendant mieux voici un site sur la synesthésie.
    http://www.synesthesie.info/? auquel est associé un forum.
    Le cablage neuronal subit un grand remaniement dans la petite enfance ( puis à l’adolescence ) .Le cerveau ” efface ” des voies de connexion et en crée d’autres… et chez certaines personnes,certains cablages ne se sont pas effacés..ce qui ne veut pas dire que ces gens ne sont pas ” normaux”.
    Chez d’autres, le cablage a du mal à se faire. Ou bien encore il y a un petit manque de neurones dit ” miroirs”, ou bien encore des neurones n’ont pas tout a fait établi de bonnes connexions ( problémes dans la synapse dans l’autisme par ex. ).
    puis il y a encore tout ce qui peut se passer en dehors du cerveau, le long des ” fils “électriques.
    un bon site avec différents niveaux de lecture ( débutants, avancé etc… psycho, social, neuro.. ) http://lecerveau.mcgill.ca/flash/index_i.html

    Au final, avec tous les ” problémes ” de cablage qu’il peut y avoir, lors de la “construction” d’un humain, je trouve que l’on ne s’en sort pas si mal en général .. 😉
    l’anatomie est vraiment par moment un bricolage pas trés ” logique” en apparence.
    qu’importe le pied droit ou gauche, l’oeil directeur etc… quoiqu’en pensent certains, trés avertis des ” bons ” schémas ” normaux” , et corrects pour tirer à l’arc.

  17. étonnant ,non ? Je trouve ces personnes passionnantes.

    http://www.synesthesie.info/?post/les-sensations-multiples-de-la-synesthesie

    Voir une couleur lorsque l’on entend un son, une mélodie… Sentir un goût particulier lorsque l’on touche un tronc… La synesthésie est connue comme étant le mélange des sens et des sensations : à la perception primaire d’un stimulus, s’ajoute une perception secondaire associée : entendre une rose, goûter une texture, voir le chant d’un oiseau… Si ces perceptions peuvent sembler poétiques, elles n’en sont pas moins réelles aux sens de ceux qui les vivent, les synesthètes.

    “Je vois bien que cette lettre est noire, je sais qu’elle est noire, mais… tu ne saisis pas? Elle est également verte! un vert apaisant. Ne le vois-tu pas?”.

    Hélas pour certains, non, nous ne le voyons pas de la même façon… Certaines personnes possèdent des capacités perceptives étonnantes, elles ressentent la couleur d’un son, ou d’une lettre, la forme d’une saveur où le goût d’un toucher…

  18. @Pierre Barthélémy,
    J’entends bien l’argument des gauches qui bercent à gauche.
    Par contre les gauchers ont souvent des comportements de droitiers de fait et forcés: portes, robinets, commandes sur la droite des appareils (grille pain par exemple)…
    Et sinon ceux qui ont le cœur a gauche (situs inversus), bercent ils a droite? Mais bon, je reconnais que le panel statistique (100 pers min) va être un peu compliqué à établir…

  19. @seb m : l’étude sur les gens qui ont le coeur à droite a été suggérée mais il est difficile de réunir la cohorte…

  20. […] pas directement les porte-bébés -quoique, cet article de Globule et Téléscope explique pourquoi la plupart des mamans portent instinctivement leur bébé sur le côté gauche. Une histoire de […]

  21. Est ce que l’endroit où se trouve le porte-rouleau de papier toilette a une relation ou une influence sur le choix de la main utilisée pour s’essuyer le derrière? J’ai remarqué dans les toilettes publiques (mairie, écoles, collèges, lycées, universités, hôpitaux, restaurants, hôtels, parc d’attractions, etc.) que la majorité des porte-rouleaux sont fixés sur le mur de droite…

« »