Comment on cartographie la taille du pénis

 

Si vous n’avez pas vu cette carte, c’est parce que vous étiez en vacances en Antarctique au cours des deux dernières semaines ou qu’un cambrioleur a embarqué votre ordinateur (ou les deux). Il s’agit de la carte mondiale de la taille du pénis en érection publiée sur le site de cartographie TargetMap, vue par plus de 4 millions et demi de personnes en moins de quinze jours. Un planisphère où l’on s’aperçoit que l’inégalité des sexes n’est pas une vue de l’esprit. Même si, comme je l’ai expliqué dans un billet précédent, l’homme est mieux doté par la Nature que ses frères primates, de substantielles différences subsistent entre individus et, apparemment aussi, entre nations. Ainsi qu’on peut le voir sur la légende de la carte, plus la couleur du pays vire au rouge, plus les mâles dudit pays portent court. A l’inverse, plus le vert est prononcé, plus les membres virils gagnent en centimètres.

Dans ce très poétique tour du monde de la quéquette, la palme de la plus grande revient à la République démocratique du Congo, avec un beau 17,93 cm (la carte est erronée sur ce point ; voir toutes les données ici). A l’autre bout (si je puis m’exprimer ainsi), la Corée du Sud est le seul pays à passer sous la barre des 10 cm, avec un 9,66 cm sur lequel je ne ferai aucun commentaire. Dans la catégorie des biloutes, comme dirait Dany Boon, sont d’ailleurs rassemblés beaucoup de pays asiatiques. C’est en Afrique et en Amérique latine que se trouvent les plus beaux arguments.

J’ai également noté un regroupement suspect de deux pays bien verts en Europe occidentale : comme un fait exprès, la France et l’Italie se distinguent dans un environnement de pénis moyens. D’où ma question (et la présence de ce billet sur un blog habituellement à consonance scientifique) : d’où proviennent les données ? Qui a fait les mesures ? La carte de TargetMap n’a pas été réalisée par des chercheurs mais elle renvoie à une série de références longue comme, euh, comme le bras, et d’inégale valeur (par comparaison, il n’y a aucune référence pour la carte mondiale du volume des seins établie à partir des bonnets de soutien-gorge…).

On y trouve, un peu pêle-mêle, des articles de presse magazine, des résultats de sondages commandés par des fabricants de préservatifs, des textes de revendeurs de matériel destiné à agrandir les pénis et, quand même, un certain nombre d’études publiées par des revues scientifiques tout à fait respectables telles que le New England Journal of Medicine, European Urology ou Nature Genetics. J’ai, en farfouillant un peu dans les articles, notamment découvert un “papier” au sujet savoureux : le mythe selon lequel la taille de la chaussure préfigure la taille du sexe de celui qui la porte est-il fondé ou non ? (Pour ceux que cela intéresse, la réponse est non : vous pouvez chausser du 47 et rentrer dans le small de chez Durex.)

En regardant d’un peu plus près les données qui ont été utilisées, on s’aperçoit qu’elles sont de deux types : d’un côté les tailles réellement mesurées pour des études et, de l’autre, les données auto-déclaratives. Dans ce second cas de figure, un questionnaire, souvent anonyme, est envoyé à une cohorte d’hommes qui le remplissent, plus ou moins honnêtement, double ou triple décimètre à la main. Or, la différence entre les deux catégories saute aux yeux : aucun chiffre auto-déclaré ne descend sous les 13,5 cm et rares sont les nations qui reconnaissent d’elles-mêmes des zizis de moins de 15 cm… Pour m’amuser et tenter d’estimer ce biais, j’ai donc pris 20 pays au hasard dans la liste, 10 dans la catégorie “mesuré par le gouvernement” et 10 dans la catégorie “fait à la maison”. En moyenne, il y a plus de 15 millimètres d’écart, en faveur de la seconde. D’où l’intérêt, quand on présente des statistiques, d’éliminer tous les biais possibles, à commencer par la manière dont sont recueillies les données.

Comme par hasard, les données sur les braquemarts français et italiens sont issues d’enquêtes de ce genre tandis que les pénis helvètes, allemands ou ceux appartenant aux sujets de sa Majesté la reine d’Angleterre ont été mesurés par des professionnels objectifs. Avec un généreux 16,01 cm de moyenne, ses messieurs les (vantards) Français ne sont néanmoins pas parvenus à entrer dans la catégorie reine, celle des plus de 161 millimètres. La prochaine fois, il faudra tirer un peu plus dessus.

Pierre Barthélémy

Post-scriptum : le chiffre pour la République démocratique du Congo étant issu d’un sondage déclaratif, il est sans doute plus correct, scientifiquement parlant, de juger que l’Equateur est sur la première marche du podium…

81 commentaires pour “Comment on cartographie la taille du pénis”

  1. Bravo pour ton audace. Si c’est désormais rapé pour “Le Pélerin” (zut, pas d’ital possible), bonne chance tout de même dans ta… quête ! ;D)

  2. yep

  3. bjr,que personne ne s’inquiète…d’autres enquètes (tres sérieuses) ont permis de découvrir que 75 % des femmes de la terre ( celles sondées par l’organisme) préfèrent de loin les pénis de taille moyenne.

  4. Mouais…. mais je trouve que les mouvements de population faussent un peu les résultats… la couleur verte de la France ça vient pas un peu des africains par hasard?

  5. Qu’en disent les religions ? Rien ! Nada ! à notre époque, ce critère devenu pourtant hautement valorisé chez les femmes de toutes confessions, il n’ y a pas un seul prêtre, rabin, imam, sage boudhiste ou autre qui ose en parler ou statuer ! les hommes mal outillés sont pourtant de plus en plus rejetés par les femmes, les épouses, les copines, et surtout ô surtout par nos sociétés, mis à l’écart, poussés à la dépression, parfois vers une homosexualité forcée, et dans les cas les plus dramatiques vers le suicide !
    Je suis moi-même en lutte depuis ma tendre adolescence contre ce ”handicap” à qui j’attribue aujourd’hui à mes 40 ans tous les echecs de ma vie. Rejeté par les ex copines, humilié puis rejeté par l’unique et seule épouse que j’ai eu et qui a dû utiliser toutes sortes de fausses accusations (car le sujet étant tabou en justice) pour obtenir son divorce, ensuite humilié et harcelé par les collègues de travail des deux sexes à ce jour, en faisant le bilan, je me rends compte que cet handicap à totalement détruit ma vie, m’a empêché de m’émanciper même sur le plan de mes études très tôt dans la vie…et du coup, mon statut social, professionnel…etc, je suis à des années lumière de l’enfance dorée que j’ai eu ! promiscuité, sexualité brimée et cachée en solitaire, souffrances quotidiennes dûes au harcèlement quotidien, ma personne, n’évoque rien d’autre que la moquerie aux autres !
    Je m’accroche tout de même ! il faut continuer la lutte pour la survie ! continuer de croire en la bonté humaine, et dédramatiser cet argument de discrimination sociale en fait, car ce n’est que de ça qu’il s’agit avant et après tout ! il faudra me passer dessus avec un bus pour que je rende l’âme, je vivrais 100 ans s’il le faut, la vie ayant tant de choses à me révéler ! la solution est d’ignorer ce monde injuste en gérant ses souffrances sans les laisser prendre le dessus.
    et pour finir, juste pour votre info, la pornographie s’est dotée d’un nouveau genre qui s’appelle ”l’humiliation” par rapport à la taille de la quequette ! les vidéos abondent, des femmes super sexy humilient en groupe des acteurs en chair et en os qui ont des micro pénis !elles sont horribles à voir, intenables, cruelles et renseignent sur cet outil diabolique qu’est la pornographie que les hommes et les femmes de toutes les races à notre époque, chérissent et entretienent au fin fond de leur subconscient et leur phantasmes et continuent d’alimenter et de glorifier !
    ce qui me pousse à poser la question par rapport à ce sujet : mais quel est donc le bien fondé d’une étude pareille ? et je réponds : la supposée humanité est en quête de nouveaux critères pour se redéfinir, elle tient là un argument de ”taille” pour justifier sa déshumanisation !

  6. […] Comme ça vous passionne, vous avez même un gars qui l’a décripté, pour tout bien comprendre, c’est ici […]

  7. Pour en savoir plus sur la taille moyenne du penis, les études di-verge-nt :) Mais un site a tenté de compiler pas mal d’infos et mène même sa propre enquéquette… [url=http://www.taille-du-sexe.com]Moyenne de la taille du penis en France et dans le monde.[/ url]

  8. contre les idées reçues BISES XXL

  9. Il s’agit bien de la République du Congo dit Congo-Brazza

    Votre carte est sortie depuis bien longtemps sur différents blog, cela est même confirmé par les auteurs de la carte
    De plus on voit bien que l’ex Zaïre est grisé, donc pas de chiffres

    Bref, j’ espère qu’avec toutes ces données mesdemoiselles, cela vous donnera le gout de la géographie ^^

  10. SI c’est le gouvernement qui mesure, on ne risque pas de trouver grand-chose en France de toutes façons… Je préfère que ce soit une infirmière en tenue affriolante, perso…

  11. Et le vagin dans tout ca? Oui, il faut maintenant faire une etude sur la profondeur du vagin pour voir si les femmes et les hommes sont vraiment faits l’un pour l’autre! Si vous avez besoin de benevoles pour mesurer…

  12. Comme on dit en montagne, le zizi c’est comme une chute de neige, on ne sait pas combien de cm on aura et combien de temps çà durera !

  13. Tout flatteur vie au dépend de celui qui écoute…….

  14. Ouais ben moi j’ai donné pendant 2 ans avec un mec du laos, et j’ai changé pour un gabonnais… je suis bien plus heureuse aujourd’hui ;-))

  15. Il faudrait aussi savoir QUAND cette carte a été établie. Visiblement, c’était pendant mes récentes vacances au Congo.

  16. Je tiens à préciser : pour les japonais ça compte pas, ils en ont deux dans une rayon de 30km autour d’une certaine zone il parait.

  17. Merci alfred germain, votre commentaire et son orthographe ne font que renforcer l’intérêt d’une comparaison taille du pénis / QI proposée par Hitwott

  18. Ben alors, je m’y retrouve pas dans tout ce travail de géométrie variable.
    Heureusement qu’ils n’ont pas fait leur prétendu mesurage de quéquettes en plein hiver ou dans un frigo de boucher par moins 15 degrés parce que là, c’est pas la même chose, ils auraient pu faire une belle publicité à Barilla et ses coquillettes. Z’avez vu comment c’est quand il fait très froid dehors, c’est tout recroquevillé notre zizi tellement que parfois on peut pas le choper pour pisser contre un arbre.
    Et dire que quand j’étais jeune je croyais un copain qui me disait qu’il était obligé de rentrer la sienne de zigounette dans des anneaux de rideaux pour en racourcir la longueur parce qu’elle était trop longue et que ça faisait mal à ses dames, 40 centimètres paraît-il. A lire ce sondage phallique la sienne avait certainement dû rester accrocher quelques part pour être aussi longue. Quoi que maintenant il doit avoir près de 90 ans et la question ne se pose plus.
    Bon courage donc aux zhandicapés de Popaul.

  19. moi mon surnom c’est l’éléphant.

    parce que j’ai de grandes oreilles !

  20. Tout dans le slip et rien dans le cerveau!… C’est bien souvent le cas aucune instruction , mais tout dans la vantardise sexuelle pauvre France.

  21. Les pays “les plus courts” sont ceux à plus forte population …

  22. […] : Slate / […]

  23. Ah, cette obsession d’avoir la plus grosse.. typiquement masculin. (of course)
    Allez donc voir là :
    http://www.youtube.com/watch?v=Aitq_xXX0Z0&feature=related

  24. Moi suis “pied noir”, nous l’avons plus grande que les autres français….c’est prouvé…nous sommes tombés dans le pot d’harissa étant petit.

  25. voila comment j’explique la taille de mon pénis avec modestie!!
    Je vais faire pipi , une blonde passe et me dit!! Monsieur comment ca se fait que vous faites pipi aussi loin du mur, vous êtes au moins a 1 mètre..je lui répond:excuser moi madame je ne peut pas me rapprocher plus je touche!!! et oui on ne m’oubliera jamais!!!!

  26. Ce qui me fait marré, les mesurations de la quéquete des tunisiens et marocains est bien plus suéprieurs à celles des algériens, Eh les gars de l’étude sérieuse avez vous une dent contre les algériens ? un peu de sérieux svp…

  27. effectivement il faut voir l’honnêteté des questionnés.
    Toute fois au repos elle est souvent petite mais elle peut révéler de grande surprise une fois en turgescence!

  28. D’un façon générale, en lisant les commentaires, je trouve ahurissant la façon disproportionnée avec laquelle certains êtres de sexe masculins réagissent lorsque l’ont fait allusion à leur sexe, certains commentaires révèlent une frustration bien palpable (probablement plus que la queue de leur auteur ^^).

    @Gérard et Grem: je dirais que la façon la plus logique pour mesurer son pénis c’est en érection sur le dessus en partant de la base près du pubis jusqu’au gland après ya pas vraiment de point précis… mais bon on va pas chipoter pour 5 millimètres… pourquoi en érection? parce que au repos il peut avoir toutes les tailles, (après une session de surf hivernale par exemple: ca peut même taper pas loin du négatif même)

    @mpole: ben en fait j’ai rien à te répondre, il suffit juste de relire ton commentaire pour constater son incohérence.

    @Hitwot: c’est à toi que je réserve la palme de la plus belle connerie, oui tout est bon pour se rassurer.
    Si j’en crois ton raisonnement (qui n’en est pas un car pas clairement mentionné mais largement sous-entendu), on ne peut pas être intelligent et avoir une grosse queue? Donc toujours en suivant ton raisonnement, tu dois avoir un sacré démonte pneu dans le caleçon et Nelson Mandela et Aimé Césaire (et j’en passe) sont eux mêmes des paradoxe !!!

    Finalement peut-être aurais-tu dû réfléchir plus longtemps avant de lâcher ton commentaire de frustré cela t’aurais évité de te prendre cette mémorable bifle.

    Désolé pour tout ce boucan, en espérant vous avoir diverti. Aah ça me gratte partout maintenant!!! saloperie d’allergie!

  29. À cette date, 79 commentaires sur le zizi et seulement 10 sur le bouton de rose…Intéressant non? Mesdames, sortez-les vite de leur onanisme!!;-)

  30. Bien que j’estime que chacun puisse s’exprimer comme il le souhaite; je trouve étonnant que des personnes “adultes” parlent encore de quéquettes ou de zizis. Les hommes ont une verge ou un pénis, voire un braquemart ou une bite si on veut être plus trivial & non pas une bistouquette. Appelons un chat un chat comme suggéré dans “Comment on cartographie la taille du pénis”. Arrêtons de nous réfugier derrière nos peurs, nos interdits pour qu’un réel échange soit plus conséquent.

« »