Même pas peur !

La fin du monde s’est bien ri de nous aujourd’hui, en nous mettant au défi de continuer encore un peu, mieux si possible, combien de temps, on verra. Ce délai bien salutaire nous donne à vivre une nouvelle année européenne, qui sera, on peut même parier si vous voulez, riche en rebondissements.

Encore des sommets, des déclarations solennelles, des promesses, des déceptions ; beaucoup de défis pour l’Europe et pour nous, acteurs de cette société, citoyens. Alors 2013, chiche ?

L’année 2013 débutera avec la Présidence irlandaise de l’Union européenne. Après Chypre, mis à mal par les marchés financiers, les irlandais auront notamment pour mission de faire aboutir les négociations sur le cadre financier pluriannuel. Un sujet peu évoqué depuis peu mais dont les enjeux sont tels qu’ils mobilisent depuis deux ans les institutions communautaires et nationales, sur tous les domaines de compétences de l’Union européenne (agriculture, politique de cohésion pour les plus connus). Il faut que tout soit prêt pour débuter le nouveau cadre (2014-2020) dans les temps. Et pourtant, on pourrait espérer que cette configuration soit la dernière et que se réalise enfin celle où l’on négocie sur les bases d’un budget commun à la hauteur des ambitions de l’Union et où l’on en aurait fini avec les tractations au rabais. A dans six ans pour voir si l’Union s’est mise en « capacité budgétaire ».

D’ici là, si les engagements résistent à l’épreuve de l’austérité et des nationalismes, les « coopérations renforcées » dans plusieurs domaines devraient nous conduire – mécaniquement – à ce cadre, du moins à quelque chose qui s’en rapproche. En 2013, il faudra parachever l’Union bancaire pour les 6 000 banques de l’Union européenne, continuer les convergences budgétaires (Eurobonds, eurobonds !) et économiques. Les États membres ont annoncé récemment vouloir faire converger leurs politiques économiques et notamment leur compétitivité.Ils pourront pour cela s’appuyer sur le Semestre européen, qui constitue déjà un outil de coordination (relativement contraignant) mis en œuvre à l’initiative de la Commission européenne.

2013 va ouvrir un nouveau cycle pour l’Union européenne. Ce sera l’occasion de faire un bilan de la période 2007-2013, à marquer d’une croix dans les livres d’histoires. Mais cette période sombre semble, en tout cas dans le champ lexical de cette fin d’année, s’atténuer en faveur d’un peu plus d’optimisme. Espérons que cette tendance se confirmera.

Comme l’Europe n’est pas une affaire étrangère, on oubliera pas de mentionner un autre défi pour cette période. 2013 sera en effet l’Année européenne des citoyens. L’occasion de  “de s’informer sur les droits et les possibilités que leur offre la citoyenneté de l’Union européenne, et en particulier celui de vivre et de travailler dans toute l’Union” – Gérard, c’est pour toi ! plus sérieusement, pour la première fois, l’Union ne met pas à l’honneur une catégorie de citoyens (handicap, minorités, vieillissement actif). On peut se féliciter de cette initiative, en espérant que les moyens mis en œuvre et les relais de communication arriveront jusqu’à la “France des sous-préfectures” sans encombres.A nous aussi, de relayer.

L’Union n’est probablement pas encore mure pour un choc de citoyenneté. Néanmoins, elle aura à cœur de préparer une échéance fondamentale : les élections européennes de 2014 pourraient constituer ce choc si leur organisation était modifiée en faveur d’un lien plus direct entre le citoyen et les candidats. On vous en reparlera.

En somme, on voudrait bien que les deux années à venir bousculent un peu le cadre établi ; la fin n’est pas pour bientôt, mais le temps passe vite. Réveiller l’Europe, c’est ce que l’on a envie de vous souhaiter pour cette nouvelle année.

Bonnes fêtes !

Aude Faravelli

Membre des Cabris de l’Europe

1 réponse pour “Même pas peur !”

  1. Bernard Barthalay says:

    Merci Aude, pour cet excellent papier, revigorant, et pêchu.
    Bonne année aux Cabris.
    Notre contribution attendue à la citoyenneté arrive bientôt. A point nommé pour 2013.
    Bernard

Laisser une réponse

Retrouvez nous

   http://www.wikio.fr