Enki Bilal avait-il prévu la tuerie en Norvège?

Un massacre systématique perpétré par une extrême-droite hallucinée. Ce qui s’est passé l’île d’Utøya rappelle beaucoup les Phalanges de l’Ordre Noir, de Bilal et Christin.

Bien-sûr, quand on repense aux évènements norvégiens de vendredi, la première image qui vient est celle d’un film d’horreur. Un tueur fou et costumé, grimé en policier pour mieux abattre ses victimes, le huis-clos sanglant d’une île dont on ne peut pratiquement pas fuir, le massacre froid et implacable d’adolescents réunis dans un camp d’été : il y a autant de Battle Royale que de Vendredi 13 dans ce qui s’est passé à Utøya. Mais si on laisse de côté le cinéma d’épouvante, le massacre en Norvège rappelle aussi les premières planches d’une bande-dessinée bien précise : les Phalanges de l’Ordre Noir, dessinée par Enki Bilal et scénarisée par Pierre Christin.

Au début de cet album, on voit ainsi deux voitures et un camion se diriger vers un petit village d’Aragon, en Espagne, complètement isolé dans un paysage de neige dense. En sortent des hommes d’un certain âge, armés, aux mines patibulaires et qui rassemblent les villageois. Ceux qui fuient sont abattus. Ceux qui ne fuient pas sont tués également, mais en groupe. Ils terminent leur œuvre par “le maire rouge” qui reçoit une balle dans la tête. Au final, tout le village est froidement passé par les armes. Les assassins mettent le feu aux bâtiments avant de repartir comme ils étaient venus.

Au-delà du massacre, c’est l’identité des tortionnaires qui rappelle la tuerie d’Utøya. Le bain-de-sang est perpétré par les Phalanges de l’Ordre Noir, un groupuscule défenseur auto-proclamé des “valeurs de l’Occident chrétien“. Parmi-eux, on retrouve des anciens franquistes, un rexiste, un nazi… Des terroristes d’extrême-droite à l’imaginaire proche de celui d’Anders Breivik, le loup-solitaire qui fait la une des journaux depuis trois jours. Même lieu isolé, même systématisme du massacre, même justifications idéologiques…

Plus loin dans l’album, les mêmes terroristes d’extrême-droite récidivent dans un concert à Amsterdam. Des jeunes gens venus faire la fête sur une île sont massacrés, leurs corps sur le rivage découverts par des bateaux de secours… Certaines cases entrent directement en résonance avec les images de la tuerie en Norvège. Jugez-en plutôt:

La puissance de l’oeuvre dépasse évidemment ces parallèles anecdotiques et glaçants. A travers le récit d’une Guerre d’Espagne rejouée trente ans plus tard par d’anciens fascistes terroristes et d’anciens membres des Brigades Internationales, c’est toute une histoire de la violence politique européenne au XXème siècle que balaient les auteurs. Une parabole sur le terrorisme politique d’extrême-droite ou d’extrême-gauche, la défense de la démocratie, le poids des idéologies, la survivance des idéaux, la légitimation de la violence la plus dure. Une histoire du siècle qui s’ouvre par une exergue de Goya : “le sommeil de la raison engendre des monstres“. En Norvège, comme ailleurs.

Laureline Karaboudjan

Illustrations extraites des Phalanges de l’Ordre Noir, d’Enki Bilal et Pierre Christin chez Casterman. DR


28 commentaires pour “Enki Bilal avait-il prévu la tuerie en Norvège?”

  1. c’est quoi ce titre débile?
    c’est pathétique… et pourtant l’article est intéressant!

    Vous expliquez qu’Enki Bilal revisite un évènement historique (Guerre d’Espagne) qui en rappelle d’autres : à la lecture de l’article comment ne pas penser à Oradour sur Glane? des fascistes qui massacrent des villageois…

    mais non, faut faire sensationnaliste, faut faire des clics : on ruine un papier potentiellement intéressant avec un angle bidon : le rapport entre les Phalanges de l’Ordre Noir et Oslo est plus que limité.. où est la bombe? où est la diversion qui permet le massacre?

    finalement c’est pas compliqué : tous ceux qui ont évoqué des massacres perpétrés par des fascistes vont recevoir un diplôme en prophétie par Slate. la liste risque d’être longue des gens qui ont “prévu” Oslo…….

  2. Pour une fois qu’un attentat est revendiqué par quelqu’un d’autre que des musulmans, on nous ressort le coup de la “peste brune”. Pathétique.

    Le “political correctness” décrié par le criminel a effectivement inondé les esprits.

    Faites donc un article sur l’islam et les musulmans dès qu’un attentat est perpétré au nom du jihad, et on vous cataloguera à l’extrême droite, c’est ça la réalité du “political correctness”.

  3. Drôle de confusion: une tuerie “perpétrée par une extrême droite ” beau raccourci…..Des dizaines de kamikazes musulmans se sont fait sauter entraînant des centaines de morts …avez-vous parlé de ” tueries perpétrées par l’Islam ” ?

  4. […]   via blog.slate.fr […]

  5. […] […]

  6. Et Rampage, le film d’Uwe Boll ?
    Un navet, certes … Mais où le “héros”, à mi-film, fait exploser une bombe dans une camionnette pour occuper la police pendant qu’il se livre à un massacre de passants avec de nombreuses armes à feu !

  7. Bonsoir,
    Pour mémoire : Parution au premier trimestre 1980.
    Introduction : “le sommeil de la raison engendre des monstres” (Goya)

  8. Cette BD est parue en 1979. Il faut pas mal d’imagination pour faire un parallèle avec Oslo. Vous pouvez nous rappeler quand a eu lieu la guerre civile qui a ravagé la Norvège et dont ces attentats seraient une lointaine séquelle ?

  9. En l’occurrence, Bilal est juste dessinateur (vous le dites vous-même d’ailleurs…). Donc le titre est un peu moisi.
    Mais bon, j’imagine que vous avez préféré mettre en avant Bilal pour attirer plus de lecteurs et faire monter vos petits chiffres

  10. Je trouve assez terrible les commentaires de certaines personnes. exemple Genic qui ecrit ” avez-vous parlé de ” tueries perpétrées par l’Islam ” ?” … diantre mais d’où sors tu? n’as tu pas lu le nombre d’articles publier partout sur le web relatant du sujet à chaque attentat islamique?

    Et goutlieb qui dit : “Pour une fois qu’un attentat est revendiqué par quelqu’un d’autre que des musulmans, on nous ressort le coup de la “peste brune”. Pathétique.”… Donc pour lui le faite que ce soit un acte isolé suffit à dire que ce n’est pas grave et qu’on ne doit pas en parler?

    Le terrorisme dans son ensemble est une bêtise sans nom et peut importe la cause. donc même si ces personnes sont assez proche de la thèse “nationnaliste” du tueur elles devraient critiquer ses actes au lieu de critiquer la représentation médiatique de ceux-ci, parfois ça fait peur.

  11. L’excellent dessin de cette BD ne justifie pas ce type de rapprochement…

  12. C’est marrant de voir comment certains sont obnubilés pas l’Islam. A croire que ces gens auraient préféré que cet attentat soit commis par un musulman. C’est vrai c’est bien plus d’accuser de terroriste les barbus musulmans qu’un bon blanc, blond aux yeux bleus…Désolé mais les musulmans n’ont pas le monopole du mal, n’en déplaise aux cathos, chez qui on trouve aussi des terroristes…la preuve……Même si certains veulent y voir un acte isolé….

  13. Pour un essai niveau BEPC c’est pas mal.

  14. et bien…
    les raides du bras droit sont mécontent….mais toujours aussi nombreux sur le net…

  15. @ Genic et Goutlieb : des millions d’articles ont été écrits sur les musulmans et sur l’islam, avec autant d’ignorance que de raccourcis faciles, dès qu’un fêlé genre al Qaida commettait un attentat…

    Et pourtant ils ont au final plus de raisons de perpétrer des attentats (on soutient leurs dictateurs, on aide Israël qui occupe la Palestine, on exploite leurs ressources pétrolières et autres…) qu’un gars de type arien comme cet espèce d’abruti qui se prend pour un prophète chargé d’éclairer les peuples occidentaux en perdition !!

    Dans toute l’Europe, l’extrême droite monte à chaque élection, les idées de l’extrême droite sont de plus en plus admises et ça devient très dangereux ! Faites un peu d’histoire, quand le climat devient aussi lourd et mauvais ça ne présage rien de bon !

    Au passage, cet espèce de lâche a tué des blancs et dans son propre pays, parce que bien sûr il aurait eu trop peur d’aller se battre contre des musulmans chez eux…

  16. Complètement ridicule cet article qui, pour ajouter l’insulte à l’injure, se termine sur une mièvre et pathétique leçon de petite morale de l’histoire. En fait, la Raison a engendré autant de monstre à son éveil que pendant son sommeil. Sachez qu’ont réellement existé les phalanges fascistes qui, après la guerre civile, nettoyaient l’Espagne des anciens républicains, anarchistes et socialistes. Vraiment, de nos jours, avec les blogues, n’importe qui peut écrire n’importe quoi et nous prendre la tête avec ça.

  17. Bonjour,

    C’est effectivement à cet album qu’on pense immédiatement quand on a un peu de culture BD.
    Votre article est très bien comme d’habitude. Dommage que les commentaires soient pourris par les habituels nazillons de garde.
    Bon courage.

  18. Et Jack Bauer avait prévu les attentats islamistes.
    Ceux de l’extrême droite aussi.

    Facile en fait: il suffit de miser sur les écuries les plus “productives”, et elles sont aisément identifiables pour qui ne se met pas des œillères idéologiques sur les yeux.

  19. bel article, ne soyez pas aussi dupes que les autres journalistes ! Je suis content de voir les réactions ci-dessus…

  20. Excellente BD, on fait bien de le rappeler.
    Par contre, quel billet navrant … Mais pas sûr qu’on ait touché le fond avec ce texte d’une médiocrité affligeante.
    Entre banalités “politiquement correctes” et lieux communs éculés, on atteint le degré zéro du blog.

  21. ” En Norvège, comme ailleurs…”

    Oui en Afghanistan, en Irak , en Libye. Dans pas mal d’endroits du monde. Le tueur d’ Oslo est vraiment un pauvre type. Il aurait du s’engager dans l’armée américaine, il aurait même été payé pour exterminer des civils autochtones. Ils font ça tous les jours, “Là-bas”…

  22. Un titre racoleur digne du “parisien”. Félicitations vous êtes sur la bonne voie.
    Prévoir c’est dire à l’avance ce qui va arriver, entre une prévision et une création artistique il y a une belle distance, celle de la spéculation intellectuelle.
    Pour pousser le bouchon encore plus loin : dans “vol 747 pour Sidney” Hergé n’a t-il pas pas prévu l’éruption du volcan Lokon au Sulawesi ?!!

  23. Vous devez déjà être au courant mais l’information me parait être suffisamment importante pour être signalée: Astérix va être repris par Ferri!!

    http://lecomptoirdelabd.blog.lemonde.fr/2011/07/25/asterix-une-nouvelle-ere-souvre/

    Un petit article s’il vous plait, moi je m’en vais mettre le champagne au frais.

  24. “n’en déplaise aux cathos, chez qui on trouve aussi des terroristes…la preuve……”
    Il était protestant, sans grandes convictions apparemment…
    Sinon dans l’ensemble je suis tout a fait d’accord, mais soyons juste précis : D

  25. Article moyen, pas au niveau habituel.
    Titre trop accrocheur. Ne serait-ce pas plutôt Christin le visionnaire.

    Mais ça valait le coup de le publier rien que pour les commentaires qu’il engendre. La fachosphère veille, dormons tranquilles!

    En tout cas Laureline, je continuerai à vous lire avec plaisir.

  26. Que de commentaires…
    Juste un petit mot de ma part pour clarifier deux choses :
    – L’article est effectivement assez court par rapport à d’habitude mais il faut prendre ce billet comme un “clin d’oeil”, assez court, qui ne mérite pas plus de développement que cela. D’ailleurs, j’aurai pu en faire un dans le même esprit le lendemain sur les deux nageurs qui sont arrivés en même temps, et qui m’ont forcément fait penser à ça : http://4.bp.blogspot.com/_Nf7pOffvR0Y/RqIM2AGjjiI/AAAAAAAAABM/dIlkLDFm6vs/s320/Asterix_3.JPG
    – Quant au titre, je confesse qu’il est un peu accrocheur :)
    Et surtout, surtout, on est avant tout là pour parler de bande-dessinée et des échos que l’actu peut lui renvoyer. Pour les débats politico-religieux, il y a vraiment d’autres endroits pour ça.

  27. […] viennent compléter une liste déjà longue de BD qui traitent de la Guerre d’Espagne. Dans mon précédent billet, j’ai par exemple eu l’occasion de vous parler des Phalanges de l’Ordre Noir. Si […]

  28. Une idée intéressante, mais pour ma part, je pense, avec Alfred Capus que, si on cherche bien, ” tout est dans tout et réciproquement “….

« »