La balade magique de « Bella e perduta »

Bella et perduta de Pietro Marcello, avec Sergio Vitolo, Tommaso Cestrone, la voix d’Elio Germano. Durée : 1h27. Sortie le 1er juin. Etrange cinéma italien, qui fut jadis le plus beau du monde. A peine si on y repère en position visible deux représentants dignes de cet héritage encore en activité, mais issus de deux générations […]

lire le billet sur Projection Publique

Trump ou la conjuration des imbéciles

Dans les années vingt et même jusqu’en 1933, les gens cultivés, éduqués et sains d’esprit prenaient bien souvent Hitler pour un simple clown, au comportement si grotesque et si outrancier que jamais, ô grand jamais, à leurs yeux, il n’accéderait à la chancellerie. Jamais. Nous aussi, gens tout aussi éduqués et cultivés, avons bien ri quand […]

lire le billet sur YOU WILL NEVER HATE ALONE

Les kimonos de Tanizaki

    Écrivain magistral du XXe siècle, le Japonais Jun’Ichirô Tanizaki a dépeint son pays en mutation, à la fois attaché aux traditions et découvrant d’autres horizons via l’ouverture à l’Occident. Au musée Yayoi à Tokyo, une exposition présente des kimonos en lien avec l’oeuvre de Tanizaki que ce soit Esquisse d’un portrait (Shunkinshô) ou […]

lire le billet sur Anti blogue la mode

La dictature du bonheur

Il faut être heureux. A tout prix. Et surtout bien le montrer afin de n’être pas pris en faute et poursuivi pour haute trahison. Afficher son bonheur en toutes circonstances, veiller à écarter de soi toute idée de tristesse ou de dépit, être extatiquement heureux, dans une sorte de fuite en avant où soucis du […]

lire le billet sur YOU WILL NEVER HATE ALONE

“Elle” et les sortilèges

L’association parfaite de Paul Verhoeven et d’Isabelle Huppert engendre un film tourbillon autour d’une figure féminine d’une puissance exceptionnelle. Brutale, l’agression. Irruption, coups, viol, insultes. L’homme masqué a frappé et disparu. Le chat n’a pas moufté. Elle, sonnée. Meurtrie. Agressée dans sa chair, dans son intimité, dans sa demeure cossue de banlieue chic, dans son […]

lire le billet sur Projection Publique

“John From”, heureux rêve de jeune fille

John From de Joao Nicolau, avec Julia Palha, Clara Riedenstein, Filipe Vargas, Leonor Silveira. Durée: 1h35. Sortie le 25 mai. Ce serait un film entièrement filmé depuis les émotions d’une jeune fille de 15 ans. Pas un film psychologique sur une adolescente, mais une aventure quotidienne reconfigurée par les émotions et les perceptions de cette […]

lire le billet sur Projection Publique

Mon dimanche avec Jean-Luc Lahaye

C’était avant-hier, sur le coup de 15H58, la dépêche est tombée, drue, nette, glaçante. Sur le site de l’Express, elle est apparue sur la page de garde sous la rubrique culture. J’ai été comme happé. Je me suis mis à trembler, j’ai senti que ma vie s’apprêtait à basculer dans une autre dimension, que plus […]

lire le billet sur YOU WILL NEVER HATE ALONE

The reader

Il y a tout dans cette photo. L’enfance, l’attention et le temps qui disparaît pour laisser la place à l’histoire. Le pouvoir des mots qui fait naître la lumière. Celle de la pellicule et celle de l’esprit. Cet enfant qui lit vaut tous les grands discours sur la force de la lecture, sur sa nécessité. Crédit […]

lire le billet sur Les petits princes

Cannes jour 12 : «Elle» domine le débat

Présenté le dernier jour de la compétition, «Elle» de Paul Verhoeven pourrait bien mettre tout le monde d’accord à l’heure de la clôture d’un Festival où, à l’écart de la compétition, il fallait aller chercher dans la plus modeste des sections parallèles, l’ACID, la plupart des autres films intéressants découverts à Cannes cette année. LIRE […]

lire le billet sur Projection Publique

Cannes, Jour 11: un iguane flamboyant, un astre mourant et quelques (rares) autres

Iggy Pop dans Gimme danger de Jim Jarmusch. Jean-Pierre Léaud dans La Mort de Louis XIV d’Albert Serra. En compétition, deux films indigents occupent l’avant-dernière journée. L’occasion d’aller jeter un œil ailleurs. LIRE ICI

lire le billet sur Projection Publique