En France, McDonald’s n’est plus un fast-food

McDo est-il toujours un fast-food? Pas pour Eleanor Beardsley, qui écrit sur The Salt, blog fooding de NPR, que c’est d’ailleurs toute «la beauté du McDonald’s en France». On y lit, on y pianote sur son ordinateur, on y passe du temps entre amis. L’Américaine explique que si la France est le deuxième marché de McDonald’s, c’est la conséquence de la francisation effrénée d’un concept ultra-américain.

Nous vous l’avions expliqué en novembre 2011. En France, contrairement aux Etats-Unis, «la fréquentation des fast-foods se fera davantage aux heures de pointe (déjeuner/dîner) (…) et une logique de partage prime. Autant de temps sera consacré à la dégustation de la nourriture qu’à sa digestion et au partage de moments avec les personnes avec qui vous allez au fast-food».

Alors McDo étudie particulièrement l’architecture de ses restaurants français, comme l’explique cet article du Chicago Tribune, et met en place de nouvelles méthodes de vente qui rapprochent de plus en plus le fast-food du restaurant traditionnel. La Dépêche revient par exemple sur la mise à niveau inédite d’un Mc Donald’s dans lequel le service à table est désormais disponible. Les bornes de commande électroniques répondent aussi de cette exigence de confort: on y prend plus son temps qu’au comptoir.

Une étude menée à l’université de Pennsylvanie revient sur d’autres méthodes utilisées pour séduire le consommateur français. Parmi elles, une image verte inédite, jusque sur le logo (le seul au monde à avoir un fond vert), une architecture en bois, ou des informations sur le gaz à effet de serre produit par les camions de livraison. En France, contrairement aux fast-foods traditionnels, McDo se veut aussi sain (nombre de calories affiché, fruits dans les menus, traçabilité des viandes et produits français). Une communication accélérée depuis l’affaire Bové au McDo de Millau en 1999, explique l’étude.

Et les chiffres de McDonald’s France n’ont jamais été aussi bons. Les Echos rapportent une accélération des ventes françaises au dernier trimestre 2011 (hausse de 10,8% des ventes en Europe en décembre) qui permettront à la compagnie américaine d’ouvrir 1.300 nouveaux restaurants dans le monde en 2012.

Pour Eleanor Beardsley le summum de la francisation du McDo réside dans le McCafé, tenus par le groupe Holder qui gère aussi les fameuses pâtisseries Ladurée. Comme aux Etats-Unis, «les adolescents français aiment traîner au MacDo, explique-t-elle. Seulement, ils le font dans le café plutôt que sur le parking».

photo: Department 56 Mcdonald’s Sign / Lunchbox photography via Flickr CC License By

33 commentaires pour “En France, McDonald’s n’est plus un fast-food”

  1. Bonjour,

    bénéfices obligent, les américains, au moins dans ce domaine, sont attentifs à ce qu’ils appellent la “french touch”. En matière de gout, je trouve personnellement bon une partie de ce qu’ils servent, mais je n’y vais avec mes enfants que 4 ou 5 fois par an….
    Cependant, et indépendamment du fait que je trouve tout ce qui vient des USA envahissant et leur culture dominante, il faut reconnaitre que ces “performances culinaires” Mc Donalesques vont détourner les jeunes générations de tout ce que la culture française a de riche en matière de palais. On n’apprend plus la variété des saveurs, l’accord entre les mets et les vins, comment les marier ! Nous perdons peu à peu notre identité culinaire nationale. Nos restos vont manquer peu à peu de clients et mettront peu à peu la clef sous le paillasson. On peut répondre que les temps changent mais je trouve cela triste et un peu lamentable.
    Chez moi, à table, je fais découvrir à mes enfants tout ce que je peux en matière de gouts nouveaux et je leurs fait comparer avec le Mc Do,à l’occasion.
    Que faire d’autre !
    Bien @ vous
    Erik

  2. C’est un publireportage ?

  3. Bonjour,

    Petite correction, le logo à fond vert en France n’est pas unique au monde, on le retrouve aussi au McDo de la ville de Québec au Canada.

  4. Faut être aller dans un fast-food a l’etranger pour comprendre cet article.
    La première fois que j’ai mis les pieds dans un macdo aux USA, j’ai été surpris pas la saleté ambiante, la lenteur du service, et surtout par le gout des hamburgers. Il n’y a aucune subtilité, c’est de la viande grillé avec de la sauce, ca s’arrête là.
    Alors qu’en France, les fast-foods tentent d’innover, il y a souvent des hamburgers qui ont une pseudo connotation régional ( Par exemple en utilisant du Cantal, du parmesan etc ), on sent la salade, il n’y a pas trop de sauce…
    C’est aussi une des raisons qui expliquent le non-succès de la filière Burger King en France. Burger King, c’est tout le contraire du macdo français, on sent juste la viande et les oignons.
    Ca fait quand même plaisir de voir que les français, même quand ils vont dans ce genre de restaurant, demandent un minimum de subtilité et de “raffinement”. On a pas cédé aussi facilement que ça a la malbouffe américaine.

  5. Il y a un point sur lequel le McDo doit travailler s’il veut gagner des clients, c’est l’odeur. Quand on entre dans un fast-food, y compris McDo, CA PUE !

    Une odeur ecoeurante, melange de gras et de ketchup, perso ca me fait fuir, les rares fois ou j’y vais c’est systematiquement le McDrive, et uniquement seul (generalement quand j’ai besoin de manger a 15h, repas de midi manque… LE point fort de McDo).

    Du coup, mes momes ne connaissent pas ce “bonheur”-la. Ils ont pas l’air plus traumatises que cela, notez. Pour le prix d’un McDo on peut manger ailleurs, quoique pas chez Bocuse il est vrai.

    Cela dit, il est amusant de voir que ce qui est pour nous le symbole de l’Amerique, le McDo, fait des tonnes d’efforts pour tenter de s’adapter, et qu’on ne s’en est meme pas rendus compte !

  6. Aller au Mac Do ? : cela permet sans doute aux individus de ressentir qu’ils appartiennent à la société, comme tout acte de consommation dans les grandes enseignes. En ces temps de segmentation où beaucoup se considerent marginaux en raison d’une inactivité professionelle ou autres, et où l’intégration dans les structures sociétales est plus complexe, aller au Mac Do semble permettre de se rattacher à nos sociétés en fréquentant cet endroit “à la mode” ( qand vous passez devant deux terrasses de restaurant, lorsqu’il y en a une qui est vide et l’autre pleine, peut importe que celle qui est vide fournisse des meilleurs prestations, vous allez directement chez celle qui est pleine)
    De plus, Mac Do est devenut un symbole, et de ce fait cré des points de repères. La preuve ? enormement de personnes, lorsqu’elles se trouvent à l’étranger, se précipitent au Mac Do alors qu’elles pourraient découvrir les spécialités locales : dans des lieux inconnus, l’enseigne les rassure.
    Bref, tout porte à dire que consommer à Mac Do, au delà des questions de qualités, témoigne d’un vrai manque de personnalité et surtout de la peur de la plupart de ne pas être “normal”.
    Peace

  7. En Suisse aussi les McDo ont un logo sur fond vert.

  8. Achetez un McDo, attendez 15 minutes, le temps qu’il refroidisse et goûtez… miam miam… c’est très mouif, voire absolument dégeu… Pas étonnant vu la qualité. Idem pour les frites. 😉

  9. […] est fort différent de celui des États-Unis. Si bien qu’on pourrait peut-être soutenir que ce n’est presque plus un fast-food : McDonald’s revoit l’architecture de ses restaurants, modifie ses menus, évolue vers […]

  10. @Erik : oui il ne faudrait pas croire non plus que c’est le rôle des restaus de nous apprendre le gout ! on ne peut pas trouver ca lamentable non plus Comme pour toute education, c’est avant tout aux parents d’apprendre a la génération suivante ce qu’ils veulent faire passer comme culture (parce qu’apres les gens vont dire que leurs enfants mangent mal a la cantine, mais combien de parents prennent le temps de réellement faire a manger ou de leur montrer notre culture comme vous avez dit ?)

    En tout cas je trouve l’article interessant (pour une fois opn ne se contente pas de dire que le mcdo est de la malbouffe uniquement parce que ca s’appelle fast food. Je connais des plats cuisinés “a la francaise” chez findus ou autre qui doivent faire plus de mal a notre organisme que le mcdo)

  11. Mc Do n’est plus un fast food ?
    Sans blague ! Si les gens y allaient pour la rapidité de service, çà se saurait ! Ils auraient d’ailleurs mis la clé sous la porte.

    Alors ils nous bassinent avec SUPER RONALD qui embauche les jeunes.
    Pour moi il y aurait 2 solutions :
    -Soit continuer à payer les jeunes au lance pierre, mais considérer que c’est du social et du coup en embaucher plus et ainsi respecter le client en servant rapidement.
    -Soit les payer plus et pouvoir de ce fait leur remuer le train pour qu’ils s’activent pour servir notre burger vite, et avec le sourire…
    Et que font-ils , ils se contentent du minimum et résultat : des tetes d’enterrement et une attente souvent plus importante que dans une pizzeria !

    Pour les calories, c’est une blague ! faut voir les fruits … et les goûter !!
    A partir du moment ou le seul sandwich sans sauce s’appelle le M, que les fruits sont dégueu et que l’intégralité du reste de la carte est plein de gras, j’appelle çà un coup marketing pour que les français n’aient pas honte de dire “je kiffe macdo ! et puis c’est vrai c’est plus comme avant !”

    Je crois que le pire dans cet article c’est le fait de dire que les bornes de commandes automatiques ont été mises en place en réponse à une demande : “les gens peuvent prendre plus leur temps qu’au comptoir”! Alors là on nage en plein rêve !
    Qui a déjà discuté avec quelqu’un qui lui a dit “Oh làlà la serveuse au mac do, elle m’a pressée ! j’avais envie de prendre tout mon temps”. Moi au mac do, je ne vois qu’une bande de pitbulls, qui ont la même bave au lèvre que moi et qui hésite entre péter la tête du staff tout de suite et manger son burger après … ou à faire le contraire !
    Bref, arrête Ronald, et avoue : Mac do c’est gras, si on attend c’est qu’ tu paye mal, et les bornes c’est pour faire du pognon !

    A vous, biz

  12. @Erik

    Je pense que vous vous trompez quand vous dites ““performances culinaires” Mc Donalesques vont détourner les jeunes générations de tout ce que la culture française a de riche en matière de palais.” En effet nous les jeunes générations adorons aller au Mc Do mais ça ne nous empêche pas de déguster un bon plat tradi non plus, au contraire. Disons que nous prenons le meilleur de chaque culture…

  13. Les réactions sont un peu excessives. Mc Do est arrivé en France depuis de nombreuses années et il ne me semble pas que le nombre de restaurants traditionnels français ait baissé. Il ne s’agit que d’un type de nourriture particulier, rien n’empeche d’aimer manger un hamburger et de savoir apprécier un repas maison fait avec des mets de qualité. Pour ma part j’ai l’habitude de manger Mc Do plus ou moins régulièrement depuis mon enfance et ça ne m’a pas empeché d’éduquer mon palais aux saveurs subtiles de tous les aliments. Aujourd’hui on peut très bien manger au fast food un soir et cuisiner des ris de veau à l’orange le lendemain, le plaisir sera différent mais il correspondra à une envie sur le moment. Tout est une question d’ouverture d’esprit.

  14. Oui Mac do s’est amélioré mais il y a toujours le problème de l’odeur, pour y avoir travaillé je ne supporte plus cette odeur de hamburger qui se rapproche pour moi de l’odeur des déjections humaines, pour y avoir travaillé, je sais aussi que tout ça n’est que de la communication, qu’une demi heure après avoir mangé un menu macdo on a de nouveau faim, que leur pain est sucré, bref, l’image peut s’améliorer la qualité nutritionnelle est proche du néant, n’hésitez pas à regarder le doc américain super size me… bon de toutes façons aux états unis les restaurants en règle générale sont crade et personne ne s’y attarde manger là bas est seulement fonctionnel!

  15. @Chris
    Je ne suis pas vraiment d’accord avec vous quand vous dites que les français, même quand ils vont au Mcdo, demandent plus de raffinement : si la France est le pays après les USA qui a le plus adopté McDo, c’est que ça plait beaucoup aux français ! (comparez à l’Italie par exemple, vous verrez que là-bas il y a presque 3 fois moins de points de vente).
    Mc Do profite en France de la situation catastrophique de la nourriture de rue (streetfood) et même de la restauration en général, où la plupart du temps ce sont des plats sous vide ou surgelés (85% des restaurants en france ne cuisinent pas entièrement leurs plats).
    Sinon, comment expliquez-vous l’immense succès de Mcdo en France ?

  16. Beaucoup de réaction négative alors que la France est le 2eme marché de MacDo. Il faut s’y faire, si t’aimes pas, tout on entourage bouffe macdo en secret.
    Mais le succès français, c’est surtout le prix. Quand on a pas de cantine, c’est soit la gamelle qu’on a préparé chez soi, sinon quick/macdo. J’ai travaillé un temps sur les champs élysées, c’était ça ou le steak frite à 13€ et encore, fallait marcher loin.

  17. Apres avoir lu tous les commentaires (beaucoup m’ont fait rire, j’aime vos expressions) je suis entierement d’accord avec vous tous et je n’ai rien d’autre a rajouter, vous avez deja tout dit! Exterminons tous les Mc Do!

  18. Bonsoir, je travailler au mcdo depuis maintenant 8 mois et je peux vous dire que j’ai été agréablement surprise. Certaines restaurants mcdo sont mieux que d’autres c’est certain… Pour la qualité en effet il faut consommer le produit rapidement max 15 min après achat sinon il est beaucoup moins bon. La nourriture est de plus en plus diversifiée ( à voir le mcwrap chèvre qui convient à une alimentation végétarienne) les fruits de saisons, les salades en menus ou avec le sandwich… Mcdo c’ets gras et pas très équilibré certes, mais tout le monde le sais en passant la porte. Y aller est un choix ( du moins je l’espère pour vous) et je vous garantie que la qualité tend à s’améliorer au fur et à mesure ( produits frais, respect des DLC, nombreuses vérifications internes et externes…)
    ps: rassurez vous je n’ai pas été payée pour écrire ce post, bonne soirée :)

  19. Concernant la couleur du logo, les Mc Do français ont déjà arboré un logo vert tel qu’en témoigne la scène du film “Viens chez moi, j’habite chez une copine”.

  20. @greg
    J’ai bien mis raffinement entre guillemet, ca reste de la nourriture de mauvaise qualité fait a la va-vite pas chère, mais c’est nettement mieux que ce qu’on trouve dans d’autre pays.

    C’est juste ça que je soulignais, en France, même pour du fast-food, il faut un minimum de qualité même si on est très loin d’une nourriture saine et équilibré. Après, vous comparez avec l’Italie, mais dans les régions où je suis allé, la street food italienne n’était pas meilleur ( entre la graisse de porc qui se mange comme de chips dans la rue, et les boyaux fris entre 2 tranches de pain… ) . Si macdo n’arrive pas a s’imposer, c’est que la concurrence de la malbouffe italienne est rude et que justement, ils n’ont pas travaillé leur image comme en France.

  21. De la merde, même sur un fond vert, ça reste de la merde!
    Qu’on ne s’étonne pas ensuite si les enfants et les ados sont obèses et ne connaissent rien aux vrais aliments

  22. C est L unique, bonne idee, c bien de se distinguer des USA

  23. Je pense que la cuisine française dans ce qu’elle à de traditionnelle est peu adaptable à la fast foodisation, elle s’appuie sur le moment de partage autour d’une table bien servie, et puis si vraiment c’est bon, plus ça dure, mieux c’est. C’est le changement dans notre façon de gérer notre temps, avec les horaires minutées, la bagnole, la façon dont nous sommes influencé par la pub, le mode de vie consummeriste qui nous force à importer une culture americaine et à l’adapter à nos valeurs traditionnelles. En Italie, on mange évidement pas comme en amérique, mais on peut manger une pizza sur le pouce en plus du fait que les produits utilisés sont peu chers à la conception, de ce fait leur cuisine est plus adaptable à la fast foodisation tout en conservant ce qui à mon avis est le plus important : l’identité culinaire italienne.

  24. Alors certes les MacDo se sont adaptés au marché français, on dirait même qu’ils utilisent désormais l’argument “vert” ou “MacDo-brasserie” (service à table, café et/ou repas) pour leur publicité dans les médias.
    Ce n’est pas la première fois qu’un journaliste s’intéresse à la question (reportage sur Arte/articles de presse etc.) pour chaque fois terminer par la conclusion que la nourriture et l’hygiène sont saine, que les produits sont écologiques, que MacDo permet aux agriculteurs de se maintenir, d’ailleurs, ils ont un stand au salon de l’agriculture et c’est depuis la réaction de José Bové qui démantela l’une de leurs enseignes il y a quelques années qui les a fait changer (repentir serait le mot) etc. etc. Mais comme les gens (consommateurs) sont intelligents, MacDonald reconnait que ces modifications ont aussi une raison économique et qu’ils souhaitent se maintenir; mais quoi qu’il en soit, nous pouvons nous rassurer, nous mettons les pieds dans une enseigne de confiance lorsque nous allons chez MacDo.
    Toutefois, si les gens continuent à y aller, c’est peut-être aussi parce que les brasseries deviennent chères, que les plats sur place sont aussi pré-cuisinés (surgelés/Conserves) et que les quantités servies ne suffisent pas à rassasier complètement. MacDo est plus économique.

  25. […] France, McDonald’s n’est plus un fast food [Quand l'appétit […]

  26. Moi je ne vois pas en quoi sa gène ? si on aime on y mange et si on n’aime pas on n’y mange pas … y a pleins d’autre truc qui sont mauvais et on continus a les faire , rouler en voiture c’est pas bon , la consommation en général c’est pas bon ” sa fait des déchets ” trop travailler c’est pas bon , ect ect … et le problème il est ou ??? on veut nous dictée les choses ? nous dire ce qui est bon et mauvais ??? si j’aime mangé des pneus et boire en apéro de l’essence je le ferais , pourquoi on ne laisse pas simplement les gens vivres , donnez de l’énergie pour autre chose la ou y en a besoin , notre pays va mal et qui fait quelque choses pour y remédié ? ah non y a des choses plus importante ^^ après le fast food est a la hauteur de nos porte feuille ^^ on vois rarement des famille entier dans des restaus ou on mange bien , par contre dans les Fast food on y vois beaucoup de famille ^^ le calcul est vite fait 😉 et ne me parlé pas de flunch qui est ” abordable ” on y mange MAL !

  27. McDo, c’est à chier… la preuve, le film Super Size Me, comment est-ce possible de niquer son foi avec de la bouffe (en 1 mois)? Il faut demander à McDo!!
    De toute façon aujourd’hui, rien n’est plus naturel, tout est chimique, tout est rempli de conservateur… la bouffe d’aujourd’hui est dégueulasse et moi ca me gène… prenez-en conscience les gens !!

  28. Il y a encore des efforts à faire en France, notamment sur la propreté….il y a une dizaine d’années Mc Do était aussi réputé pour la propreté de ses restau, cuisines, etc. Aujourd’hui chaque fois que je déjeune au Mc Do je ne vois jamais personne venir essuyer une table, jamais personne laver un sol, idem au WC, idem pour les bornes…en 1h, pas un coup de désinfectant sur les écrans, rien, certes c’est l’heure de pointe mais il y a quelques années il y avait toujours une personne dédiée au nettoyage, on partait, hop un p’tit coup sur la table était passé…..et dire que l’an passé on parlait de grippe A et tout le tintoin ; vraiment c’est dommage.

  29. La mal-bouche chez MacDo est une institution, gras hyper-saturés, sel, absence de légume verts, repas rapidement hypercaloriques, bref l’Amérique dans ce qu’elle a de pire. Cette francisation d’un concept américain donne l’aperçu de ce que sont capables de faire (parfois bien même) les Yankees pour vendre. Dans le même temps comptons les restaurants de tradition culinaire française, je dis les restaurants, pas les cantines ou sont réchauffés des plats préparés achetés en boîte ou congelés… A prix égal, on trouve la même merde partout, marge comprise !

  30. le McDo c’est bon mais c’est cher !

  31. Un Mc Do même en France, même avec un logo sur fond vert reste un fast-food! considéré dans ce publireportage comme un lieu de dégustation de la nourriture, c’est une insulte à ceux qui font de la cuisine! et à la cuisine française.

    Aimer se retrouver avec des potes au Mc Do pour y manger des produits Mac-Do, ne retirre en rien le plaisir que certains peuvent y trouver! Mais c’est tout sauf de la cuisine.

  32. c’est une stratégie d’ensemble de la part de Mc Donald
    Ils s’approprient le côté “rural” qui a une bonne image en France.
    ça se voit au niveau des pubs télé (MC Farmer , etc, ..), mais aussi sur les encarts extérieurs ; A Neufchâtel-en-Bray, sur l’autoroute entre Rouen et Amiens, on peut voir une pub géante pour Mc Donald accrochée sur les bâtiments de deux exploitations agricoles … très marrant …

  33. […] et source : Blog Slate.fr, Merci à Camulogenos Partager cet article […]

« »