Maison Martin Margiela

Première collection pour la Maison Martin Margiela en tant que membre à part entière de la haute couture. Dans un lieu un peu improbable, fidèle à l’esprit maison, les hôtes, comme à l’accoutumée vêtus de tabliers blancs, accueillent les invités. La messe va être dite. Un à un, les mannequins défilent, visage oblitéré de masques de tissus peints, voiles ou paille ethnique…

Allure étrange et mystérieuse, mais d’une superbe élégance. L’anonymat cher à la maison demeure de mise. La collection conserve l’esprit de l’ « artisanal » (sur le descriptif se mesure le temps nécessaire à chaque modèle, de 14 à 93 heures). L’aspect de récupération brute a laissé place à un choix de matières plus précieuses ; magnifiques robes perlées et brodées des années vingt restaurées, reconstruites, recomposées,… Ajout de broderies, découpes, jeux de transparences, formes droites. Robes bustiers, mélange de matières (trench et broderies).

Tissages complexes et robes de métal. Au pied, les chaussures repeintes, très MMM. Une trace de peinture blanche sur robe noire, abstraction.

Une magnifique collection, tant dans sa présentation que dans ses modèles. Un des grands moments de la saison.

 

Les commentaires sont fermés !

« »