Frank Sorbier

Une salle de théâtre, un décor emballé de tissus et crodes, non à la Christo mais dans le contexte d’hommage à Peggy Guggenheim plutôt à l’énigme d’Isidore Ducasse interprétée par Man Ray. La fantasque milliardaire est personnalisée sur scène, en noir fourreau Sorbier, étole « Pollock » et trois Lhassa terriers en laisse.

Une succession de tableaux où les artistes travaillent, dansent et les modèles se succèdent. Dada dance, un mannequin de bois avec tutu dadaïste en toile de sac à café, vieux papiers… Robe hommage aux formes biomorphiques de Jean Arp. Chapeaux sculptures hommages à Pevsner. Robe n’importe quoi, en cartons d’emballage et catalogues de ventes Christie’s, Sotheby’s, en référence aux collages de  Villeglé. Et pour Venise, un hommage au plissé Fortuny…

La mode au musée.

 

Les commentaires sont fermés !

« »