Alexandre Vauthier

 

« L’été devra rétablir l’ordre, le calme et la radicalité » dit le dossier de presse d’Alexandre Vauthier. Pari réussi avec une collection monolithique et monochrome qui broie le noir jusqu’au dernier passage. Variations sur un même thème avec la non couleur chic de la mode. Le monochrome va bien à Alexandre Vauthier ; dans une précédente collection, il avait réinventé le(s) rouge(s). Dans la salle flotte un doux parfum, celui que Francis Kurkdjian a composé pour le créateur.

Variations sur le noir et masculin-féminin autour du tuxedo,  bustiers, cols échancrés, fentes, ouvertures sur le corps, transparences… Le mat s’oppose aux brillances (satin), aux paillettes. Effets de dentelles « plastifiées » et éclat de détails bijoux en métal.

Une noire collection pour séduisants papillons de nuit et final cristal.

Oui au smoking revisité et à la femme sexy d’Alexandre Vauthier.

 

 

Les commentaires sont fermés !

« »