Naco Paris

Hors calendrier, mais toujours avec des idées et le système D, Naco Paris a présenté en off une « performance » pour montrer ses modèles du printemps-été 2013. A l’entrée du Scop Club, le ton est donné : This is a no budget fashion show ». Celui qui a créé un sac « Do you really need a it bag » et propose : « La mode c’était mieux avant » ajoute à la mode l’humour qui lui fait souvent défaut. Une présentation « arty » et  un résultat qui fonctionne. Un rangée de mannequins s’installe sur scène, habillés de justaucorps de couleur neutre, chair…

Ils attendent que le maître de cérémonie vienne les habiller tandis qu’un maquilleur ajoute la touche finale au look.

Sur des silhouettes assez androgynes, mais coiffées de chignons et de lourdes franges, les vêtements se posent.

Une collection aux formes amples, aux imprimés très réussis de pois blancs sur fond bleu et l’inverse. Tandis que l’éclairage colore le podium, Naco s’affaire, s’éponge le front. Des couleurs fluo, des collants résille, des froufrous, des fleurs en déco, des blousons style perfecto en coton, jupes à godets, des casquettes rebrodées de perles… Et pour Naco une collection où : « Yellow is the new black. Blue is the new base. Ironic is the new pessimism… Backstage is the new stage. » L’été sera drôle et joyeux.

 

Photos Lizzy Casalou

Maquillages Karine Marsac pour Shu Uemura

Coiffures Nettho

 

 

 

Les commentaires sont fermés !

« »