Jean Paul Gaultier

  40 ans de création pour Jean Paul Gaultier et un défilé de couture qui plonge au coeur des années Palace. Une entrée de boîte de nuit, des néons, un physionomiste à l’entrée et les allées et venues des mannequins. Des titres évocateurs (une belle tradition couture conservée chez Gaultier) avec des chansons « tubes » de […]

lire le billet sur Anti blogue la mode

Existe-t-il encore de grands romans ?

                                                                                                       La question m’a toujours turlupiné. Se pourrait-il que le roman ait atteint son âge d’or, qu’on circonscrira à la première moitié du siècle dernier et que depuis, il se contente de vivoter, de tenter d’exister, plongé dans des limbes que seules les secousses de l’histoire encore à venir parviendront à arracher à sa douce […]

lire le billet sur YOU WILL NEVER HATE ALONE

« Anomalisa », émouvante théorie de l’humain

Anomalisa de Charlie Kaufman et Duke Johnson avec les voix de David Thewlis, Jennifer Jason Leigh, Tom Noonan. Durée 1h30. Sortie le 3 février. On entre dans ce film comme dans… un hôtel. Un des ces hôtels modernes anonymes, qui accueillent touristes par cars entiers et conventions professionnelles en tous genres. On entre dans ce […]

lire le billet sur Projection Publique

Viktor & Rolf

Monolithique et monochrome, la collection des Viktor & Rolf se découvre entre cubisme et surréalisme. Dans la transposition des volumes est donnée à voir, de façon cubiste, une réalité que l’oeil ne peut percevoir. Les demoiselles ont quitté la vitrine d’Avignon pour se transformer en 3D. En demoiselles d’Amsterdam ? Sculptures en mouvement, enveloppes architecturées, le […]

lire le billet sur Anti blogue la mode

L’adieu au football

                                                                                                                                                                                                                        Inutile de tourner autour du ballon mais mon intérêt pour le football s’émousse de plus en plus. Parfois même il arrive à me dégoûter. Voilà que moi, qui ai vécu à travers ce sport, qui l’ai aimé parfois d’un amour déraisonnable, qui l’ai chéri comme je continue de chérir la littérature, j’en viens à […]

lire le billet sur YOU WILL NEVER HATE ALONE

«La Terre et l’ombre», lueurs de Colombie

La Terre et l’ombre de César Acevedo. Avec Haimer Leal, Hilda Ruiz, Edison Raigosa, Marleyda Soto. Durée : 1h37. Sortie le 3 février. Rarement un plan d’ouverture aura aussi puissamment non pas résumé, mais suggéré ce qui va se jouer par la suite que dans ce premier film qui a très légitimement remporté la Caméra d’or […]

lire le billet sur Projection Publique

Chanel

  Décor zen, gradins aux allures de théâtre Noh et parterre verdoyant semé de planches de bois plantent le décor sobre et majestueux de la haute couture du défilé Chanel. Petites étendues d’eau où poussent nénuphars et roseaux en guise de végétation. Place aux femmes fleurs de la collection. Travail précieux de broderies où s’invitent […]

lire le billet sur Anti blogue la mode

Liberté de Jacques Rivette

Le cinéaste Jacques Rivette est mort le 29 janvier. Il avait 87 ans. Il aura incarné, de manière sans doute plus juste qu’aucun autre réalisateur lié à ce mouvement, ce qu’on pourrait appeler l’esprit de la Nouvelle Vague: sa radicalité, son goût pour l’expérimentation, son rapport intense à la fois avec l’histoire de l’art du […]

lire le billet sur Projection Publique

L’accélérateur d’amour

  C’est pour le titre que j’ai retenu ce petit roman. Et s’il y avait une recette magique à la clef ? Une de ces recettes qui échappent aux adultes, sait-on jamais ? Mais les livres pour enfants doivent être lus par les enfants, n’est-ce pas, pour que leurs messages soient parfaitement “entendus”. Alors, ce livre […]

lire le billet sur Les petits princes

Yiqing Yin

      Dernière adoubée dans le cercle très fermé de la haute couture, Yiqing Yin a célébré son intronisation par une magnifique collection. Sur le thème Blooming Ashes, un peu mélancolique, l’ornement jaillit, flamboyant, resplendissant. La parure a droit de cité. Le travail sur les plissés, les drapés est magistral. La créatrice n’hésite pas […]

lire le billet sur Anti blogue la mode